Fermer la publicité

Joseph Déchelette célébré par tous

Loire le 02 octobre 2014 - Béatrice Perrod-Bonnamour - Roannais - article lu 752 fois

Joseph Déchelette célébré par tous
Hommages successifs à J. Déchelette (Roanne 8 janvier 1862, Vingré 4 octobre 1914) - (D.R.)

Jérôme Descours, sous-préfet, par ailleurs agrégé d’Histoire souligne : « Joseph Déchelette est mort comme Péguy au front… (en octobre 1914, Ndlr) Il appliqua au sein de l’entreprise familiale la doctrine sociale de l’Eglise ».


Monique Guillermin, maire-adjointe évoqua « un monument de l’archéologie ». Sandra Péré-Noguès, archéologue-chercheur, maître de conférences à l’université Toulouse 2 qui dirigea le récent Colloque archéologique international - en juin dernier à Roanne- a coordonné la rédaction de l’ouvrage intervient «  J. Déchelette est une figure incontournable de l’archéologie française, correspondant et médaillé de l’Institut,  son nom figure au Panthéon. Découvertes, échanges entre scientifiques européens se retrouvent dans son Manuel d’archéologie préhistorique, celtique et gallo-romaine. La correspondance numérisée par Micheline Petiot et Axelle Journaix, est consultable sur Internet ».
Vincent Guichard, directeur du Centre archéologique européen de Bibracte ajoute : « J. Déchelette a poursuivi l’œuvre à Bibracte, de son oncle J. G. Bulliot. De ses fouilles en Bohème, Déchelette conclut à l’unité culturelle européenne des celtes-Gaulois. Il est devenu l’Homme de la Protohistoire ». « L’Association des parents et amis de Joseph Déchelette attribuera un prix à un chercheur en archéologie ».
Le président Gilles Déchelette, arrière-petit neveu de J. Déchelette rend hommage à Edouard Déchelette à qui le livre est dédié. Il cite René Gadant, archéologue s’adressant à J. Déchelette en 1911 : « Vous avez mieux fait qu’étudier les objets d’archéologie, vous les avez fait parler ».

Béatrice Perrod-Bonnamour



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide