Fermer la publicité

Jean-Pierre Raffin : « L'érosion de la diversité biologique n'est pas liée directement au changement climatique »

le 25 août 2015 - Florence Barnola - article lu 265 fois

Jean-Pierre Raffin : « L'érosion de la diversité biologique n'est pas liée directement au changement climatique »
D.R. - « L'érosion de la diversité biologique n'est pas liée directement au problème du changement climatique »

L'effondrement de la diversité, c'est le sujet de la table-ronde des Assises chrétiennes de l'écologie de Saint-Etienne animée par le fondateur de l'Institut européen d'écologie à Metz, Jean-Marie Pelt, par le président d'honneur de France Nature Environnement, Jean-Pierre Raffin, ainsi que par le président du Muséum national d'histoire naturelle, Gilles Bœuf.

Jean-Pierre Raffin a été enseignant responsable du DESS Espace et milieux à l'université Paris VII-Denis-Diderot. Il est un membre actif de l’antenne « Environnement et modes de vie » à Pax Christi,  rattachée à la commission sociale de la Conférence des évêques de France.

« Je voudrais développer deux volets à cette table-ronde. Tout d’abord l’aspect diversité biologique, son érosion n’est pas liée directement au problème de changement climatique. Celui-ci intervient (en favorisant l’arrivée d’espèces du sud qui ont tendance à remonter) mais ce n’est pas le seul paramètre, beaucoup d’autres existent liés aux activités humaines. On observe cela dans l’ensemble de l’Europe, des espèces se sont effondrées progressivement suite à des modifications d’occupation du territoire (disparition de cultures, pesticides…).

Je parlerai aussi de Laudato Si.  Ce qui est très intéressant dans l’encyclique du Pape François, c’est que l’écologie comprend l’homme mais aussi les autres êtres vivants. Notre Église a eu tendance à parler de l’homme, ce qui est normal, mais à mettre de côté le reste. Laudato Si est très novateur et fait beaucoup espérer des suites des encycliques du Pape François. »

Florence Barnola

Table-ronde « L’effondrement de la biodiversité, un défi majeur, et ses liens avec le changement climatique », samedi 29 août à 9 h 30 aux Assises chrétiennes de l'écologie à Saint-Etienne (28, 29 et 30 août 2015).



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide