Fermer la publicité

Jazz à Vienne, 34e

Loire le 17 avril 2014 - Charlotte Gazarian - Culture - article lu 792 fois

Jazz à Vienne, 34e
(© A.S.)

« Tous les styles de jazz » seront représentés au 34e festival Jazz à Vienne.

Le directeur du festival, Stéphane Kochoyan, tient à cette particularité et la revendique. Le festival s’ouvre même aux musiques actuelles. « Il n’y a pas que du jazz dans Jazz à Vienne, insiste Stéphane Kochoyan, il y a des musiciens comme Robert Plant, chanteur de Led Zeppelin, présent le 1er juillet ou encore le groupe The Roots le 12 juillet, en exclusivité mondiale ».
Parmi les grands noms programmés cette année, impossible d’occulter Quincy Jones, qui vient de fêter ses 81 ans et qui sera présent le 3 juillet au théâtre antique. Une soirée placée sous le signe de la nouvelle génération. « Quincy Jones sait qu’il faut encourager les jeunes talents, assure Stéphane Kochoyan. Quatre musiciens seront donc présents à ses côtés : Justin Kauflin au piano, la chanteuse Nikki Yanofsky, le guitariste Andreas Varady et Alfredo Rodriguez, pianiste cubain. Quincy va aussi diriger The amazing Keystone big band. Il sera le maître de cérémonie. »
Youn Sun Nah a été désignée comme artiste résidente. Elle se produira ainsi sur les différentes scènes du festival, ce qui permettra au plus grand nombre de la découvrir. Et si les organisateurs de Jazz à Vienne ont choisi la chanteuse coréenne, ce n’est pas un hasard. L’an passé, elle avait été ovationnée à plusieurs reprises lors de son passage au théâtre antique.
Autre événement : le 80e anniversaire de l’Apollo Theater. Depuis 1934, ce lieu culturel emblématique de New York, modèle d’innovation et d’excellence, favorise pluridisciplinarité et multiculturalité. Jazz à Vienne et l’Apollo Theater s’associent et proposent donc plusieurs temps forts le 5 juillet, au théâtre antique, au JazzMix, au Club de Minuit, ainsi que sous la forme d’un brunch musical et à travers une exposition retraçant l’histoire du mythique théâtre Apollo.
Paolo Conte, Kool & The Gang, Ben l’Oncle Soul, Jamie Cullum, Thomas Dutronc ou encore Youssou N’Dour… Autant de grands artistes que le public pourra découvrir cette année, dont certains lors des soirées thématiques : gospel (29 juin), funk (30 juin), blues (4 juillet), guitare (6 juillet), French touch (8 juillet), Brésil (10 juillet), Afrique (11 juillet).

Jazz dans la ville

Jazz à Vienne, c’est aussi des scènes gratuites avec le club de Minuit au théâtre municipal, le Jazz Mix, sous un chapiteau sur les quais et le Jardin de Cybèle, avec des concerts à différents moments de la journée. Mais également : Lettres sur cour, avec des auteurs russes à l’honneur ; la Caravan’Jazz ou encore la Jazz parade. Cette année, les festivaliers auront également l’opportunité de goûter aux plats de l’Agora des chefs, association composée de cinq grands chefs du pays viennois. Un restaurant éphémère sera en effet installé sur le parvis du théâtre à l’italienne, avec trois services assurés entre 19 h et 1 h du matin.

Soirée d’ouverture, avec le Rhino

La soirée d’ouverture de Jazz à Vienne coproduite avec Rhino jazz festival, le 27 juin est une soirée gratuite sur invitation. Elle débutera hors les murs du théâtre antique, par « Un petit air de défilé ». Vous retrouverez l’orchestre de saxophones et percussions SambaSax ainsi que les participants du projet FreeDoun en collaboration avec la Biennale de la danse de Lyon. Le théâtre antique accueillera ensuite, dès 20 h, Jungle By Night, une jeune formation hollandaise qui joue une afro-beat gorgée de funk et d’électro ; la Chiva Gantiva, groupe belgo-colombien qui incorpore du rock-funk à sa cumbia déjantée, ainsi que la Cie K, avec son spectacle illuminé et rythmé.

Charlotte Gazarian


Soirée d’ouverture vendredi 27 juin. Les invitations sont à télécharger sur le site www.jazzavienne.com à partir du 2 juin. Attention, les 7 000 places sont rapidement retenues.
Festival Jazz à Vienne, du 27 juin au 12 juillet. Programmation détaillée et réservations au 04 74 78 87 83 ; www.jazzavienne.com


Jazz day

Le jazz day, journée Internationale du Jazz, a été proclamé par l’Unesco, chaque année le 30 avril pour célébrer « les vertus du jazz comme outil éducatif, et une force pour la paix, l'unité, le dialogue entre les peuples. »
A Saint-Etienne quelques événements sont annoncés pour ce 30 avril.
La médiathèque de Tarentaize propose une mise en valeur des productions discographiques des artistes de Jazz de la région Rhône-Alpes.
La cinémathèque de Tarentaize projettera à 14 h 30 le film documentaire Bamako is a Miracle, de Samuel Chalard.
Concert au kiosque à musique place Jean-Jaurès, à 18 h par le Little Big Band et Combos Jazz du Conservatoire Massenet.
Concert à 19 h au  château du Jarez à Saint-Chamond, organisé par le Rhino jazz avec La Rue Désarchés (combo acoustique et Jazz tzigane).
Jam session à 20 h 30 animée par le collectif Jazzmine au Remue méninges, 59 rue Désiré-Claude.
Plus d’informations : www.jazzday-lyon.com



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide