Fermer la publicité

IUT de Roanne chercheur en éoliennes

Loire le 25 mai 2015 - Louis Pralus - Sciences, Santé, Environnement - article lu 364 fois

IUT de Roanne chercheur en éoliennes

Le département GIM (Génie Industriel et Maintenance) de l'IUT de Roanne participe chaque année au « concours national GIM'Eole » qui réunit l'ensemble des départements GIM de France. Projet du concours : fabriquer une éolienne urbaine.

Ce concours, créé par l'IUT de Roanne,  met en compétition tous les DUT GIM de France sur le thème des éoliennes urbaines. Les étudiants doivent concevoir et fabriquer un système novateur conçu pour fonctionner en ville en utilisant les compétences acquises pendant leur formation tant en mécanique qu'en électricité. Plus de 150 étudiants de toute la France y participent chaque année. Ce concours s'est déroulé à  Cherbourg  jusqu’en 2012, puis à Villeurbanne  jusqu’en 2015, ce sera au tour de Roanne de l'organiser en mars 2016 pour une vingtaine d'IUT.

L'IUT de Roanne a acquis une soufflerie afin d'accueillir ce concours. Cette soufflerie aérodynamique, unique en France dans sa conception, permettra aux étudiants des essais d'éoliennes en milieu urbain. La structure de la soufflerie, financée en partie avec l'aide de la Région (qui donne 25 000 € par an), a été installée en décembre 2013. Pendant 12 mois, les étudiants de l'IUT ont ensuite participé à la conception et la réalisation de plusieurs parties de cette soufflerie (poste de pilotage, afficheurs extérieurs, pied pivotant, mise en sécurité). Aujourd'hui elle est prête pour effectuer des essais d'éoliennes urbaines et pour accueillir le concours national GIM'Eole au printemps 2016.

L'inauguration de la soufflerie a été faite par M. Gabert, président de l'IUT ; Mme Riamon, conseillère régionale ; M. Nejjar, directeur de l'IUT et M. André, chef du département GIM. Heureux de ce beau travail de recherche et de réalisation M. Gabert en voit le prolongement auprès des industriels. De son côté M. Nejjar salue le savoir et savoir-faire de ses chercheurs et de ses étudiants et annonce un projet de licence professionnelle sur les performances énergétiques du bâtiment. Mme Riamon enchaîne en soulignant « le besoin de ce genre de travaux et de recherches car il y a urgence en matière d'énergie renouvelable. » Parallèlement des actions sont menées avec les lycées de Roanne : les lycéens pourront concevoir et fabriquer à leur tour une éolienne urbaine et se confronter lors d'essais dans la soufflerie de l'IUT.

Louis Pralus



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide