Fermer la publicité

Isolation et économies d'énergie au cœur des chantiers de l'été à Montbrison

Loire le 28 août 2015 - Jean-Paul Jasserand - Forez - article lu 338 fois

Isolation et économies d'énergie au cœur des chantiers de l'été à Montbrison
J.-P.J - Dans la salle du rez-de-chaussée, Christophe Bazile, Catherine Doublet et Serge Demolière

Deux chantiers concernant l'isolation des bâtiments municipaux ont été menés à bien au cours de l'été : l'école primaire du Chemin rouge et le gymnase André Dubruc.

Lundi dernier, accompagné de Catherine Doublet, adjointe à l’éducation, et de Jeanine Paloulian, adjointe à la communication et au patrimoine, le maire Christophe Bazile organisait une visite des lieux.

Pour cette rentrée, l’école du Chemin rouge, dirigée par Dominique Favier, compte 175 élèves. Dans la logique du classement de Beauregard en zone prioritaire de la « Politique de la ville », l’Education nationale a autorisé l’ouverture d’une classe supplémentaire. Sous la direction de Serge Demolière, les services techniques de la Ville ont repeint le local, et l’équipement en mobilier neuf de cette classe a coûté 3 400 €.

Les travaux d’isolation ont consisté à remplacer toutes les anciennes fenêtres par des modèles en PVC à double vitrage avec gaz argon à l’intérieur. Les stores ont été changés. Dans la salle d’activités du rez-de-chaussée, les grandes baies qui descendaient jusqu’au sol ont été remplacées par des modules à double vitrage avec cadres aluminium posés sur une allège en béton. Ces travaux d’isolation, qui permettront des économies d’énergie, se montent à 170 000 €.

Au gymnase André Dubruc, les anciennes verrières de la toiture ont été remplacées par de nouvelles en polycarbonate double épaisseur avec couche d’air intérieure). Cette rénovation se traduit par une isolation performante et une grande luminosité qui devrait permettre des économies d’éclairage. Les menuiseries extérieures et fenêtres ont aussi été changées. Le total de la dépense atteint 130 000 €.

Ces deux chantiers principaux représentent un investissement de 300 000 € pour l’isolation et les économies d’énergie. Le maire explique qu’il a été décidé de réaliser ces travaux en début de mandat, « car ils peuvent générer des économies rapides ».

J.-P. Jasserand

+Photo : Dans la salle du rez-de-chaussée, Christophe Bazile, Catherine Doublet et Serge Demolière
 



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide