Fermer la publicité

Nexter Roanne : « le programme Scorpion assure un socle d'activité »

Loire le 09 février 2015 - Aline VINCENT - Industrie - article lu 3073 fois

Nexter Roanne : « le programme Scorpion assure un socle d'activité »

Le 5 décembre dernier, le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian annonçait la signature du contrat Scorpion. Il est confié au GME (Groupement momentané d'entreprise) comprenant Nexter Systems, Renault Truck Défense et Thales. Incidences pour le site de Nexter de Roanne. Entretien avec André Marcon, directeur du site.

Récemment, des interrogations sur la charge de travail à moyen terme pour le site roannais avaient surgi. Quelles incidences aura pour Roanne le programme Scorpion annoncé le 5 décembre par le ministre de la Défense ?

Scorpion assure un socle d'activité à long terme à l'établissement de Roanne. Il porte sur 1 668 véhicules Griffon ou VBMR pour véhicules blindés multirôles, et 248 Jaguar ou EBRC pour Engins blindés de reconnaissance. La cadence moyenne sera de 90 véhicules par an pour le premier et 24 pour le second. La ligne SMS (Structures mécano soudées Ndlr) se développe sur plus de 5 000 m2. La ligne d'intégration occupe 3 000 m2. Le programme s'étalera sur 16 ans. Un impact significatif. Une partie des salariés de notre bureau d'études (160 salariés au total Ndlr) a déjà commencé à travailler dessus, notamment la structure mécano-soudée, l'architecture générale étant bien entendu réalisée en amont. Les premières livraisons interviendront en 2018 pour s'étaler jusqu'en 2033. Le site roannais est chargé de l'ingénierie, la définition des outillages, l'usinage, la protection des surfaces, le montage, l'intégration, en particulier la motorisation et l'électronique … jusqu'aux essais.

En attendant que Scorpion soit arrivé en pleine puissance, où en sont les programmes en cours, le VBCI et l'Aravis ?

Nous venons juste de livrer le dernier des 630 VBCI. Toutefois, cette activité n'est totalement pas terminée puisqu'une mission démarre sur des évolutions spécifiques portant sur certaines fonctionnalités. On cherche notamment à accroître sa capacité « d'emport » de charges importantes. Nous travaillons également actuellement sur la production de contrats à l'export avec l'Aravis et le Caesar qui vont se dérouler sur 2015 et une partie de 2016.

Vous êtes donc assuré d'avoir de la charge de travail pour les 800 salariés que compte le site de Roanne jusqu'en 2033 ?

En additionnant ces différents programmes, notre charge est sécurisée pour l'ensemble de l'usine, en 2015. Pour 2016 et 2017, nous espérons répondre à d'autres contrats exports non encore en vigueur à ce jour. On a une grande quantité de prospects sur nos produits pointus, modernes et attractifs. C'est le cas par exemple de l'Aravis 4X4, du Titus en 6X6 et du VBCI en 8X8 ou encore de l'artillerie Caesar 155 mm... Des prospects viennent régulièrement visiter notre site. Le programme Scorpion va représenter un tiers de l'activité de l'usine. L'impact sera de l'ordre de 250 emplois. D'autres contrats de moindre ampleur viendront compléter l'activité, la révision générale approfondie du char Leclerc en fait partie. Nous assurons aussi une importante activité d'assistance et de soutien pour nos clients. Ce SAV comprend la gestion et la livraison de pièces de rechange et des missions d'assistance et d'entretien de parcs de véhicules chez le client. Le tout concerne environ 200 personnes. En cas de sous-charge également sur l'établissement, nous ne serions pas sans solution. Nous pourrions faire appel à l'adaptabilité du personnel entre ces différentes missions. L'important et constant effort de formation de Nexter, qui va bien au-delà des obligations légales, nous offre cet atout. Chez Nexter, la gestion prévisionnelle des compétences est un axe fort, un véritable outil de pilotage et d'échange avec nos partenaires sociaux.

Propos recueillis par Aline Vincent

Scorpion ?

Le GME (Groupement momentané d'entreprises) Scorpion comprend Nexter Systems, Renault Truck Défense et Thales Le GME est basé à Satory, siège de Nexter Systems. Les deux véhicules commandés sont le VBMR et L'EBRC. Le véhicule blindé multirôles baptisé Griffon, remplacera le VAB. Véhicule 6X6 de transport de troupes (24,5 t avec moteur 400 CV).Il sera décliné en plusieurs variantes en fonction des missions (génie, poste de commandement, artillerie...) et doté d'un tourelleau. L'EBRC, engin blindé de reconnaissance et de combat, appelé Jaguar, remplacera l'AMX 10 RC, l'ERC 90 Sagaie et l'AMX 10 HOT. Véhicule 6X6 de 25 t avec moteur de 490 CV, il sera le char léger de l'armée de terre (puissance de feu, protection et mobilité). La tourelle intégrera deux hommes. Il mettra en œuvre le tout nouveau calibre de 40 mm CTA très innovant et compact.



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide