Fermer la publicité

Intercommunalité - CoPler : la pionnière a 20 ans

Loire le 06 mars 2014 - Louis Pralus - Collectivités locales - article lu 282 fois

Intercommunalité - CoPler : la pionnière a 20 ans
La directrice, Mme Geindre, tient le gâteau anniversaire soufflé par les maires (D.R.)

D'abord « Sivom » en 1973 avec  mise en commun du service des déchets ménagers, elle eut pour présidents successifs MM. Lauriac, Metton, Bréchignac, Chartier. La CoPler a fêté son 20e anniversaire à Saint-Symphorien-de-Lay. En maints domaines elle fut pionnière.

 Celui-ci fut le dernier président du Sivom et premier président de la « Copler » en 1994 ; Claude Janin lui succéda. Elle avait élargi ses compétences avec un bâtiment relais pour une fabrique de crayons et une école de musique cantonale. Elle a été la troisième de la Loire après Panissières et Feurs. Et la première  à signer un contrat rivière régional. Elle devint la plus importante en compétences et salariés. Aujourd'hui 50 salariés, 16 élus pour 16 communes dont 7 vice-présidents représentant chacun une compétence.  
Elle est la seule intercommunalité du Roannais en régie pour le traitement des ordures ménagères et sa collecte de déchets est la moins chère du département. Pour ses résultats performants (50 points de tri, 1 000 t de déchets recyclés, réduction d'un tiers des déchets en 15 ans), elle a reçu le label Qualitri. En 1996, elle a créé la Zac des Jacquins à Neulise : 13 entreprises et bientôt 5 autres,  200 emplois, ce qui donne un taux de chômage inférieur de 3 % à celui du Roannais. Performante aussi en social avec six multi-accueil pour petits, passant de 75 assistantes maternelles à 125 autour d'un relais assistantes maternelles ; par une convention avec la Mission locale elle suit 150 à 200 jeunes par an.
Avec un Agenda 21 labellisé en 2010 elle se classe dans les pionnières. Cet agenda 21 lui a valu, avec le fait d'être reconnue bassin de vie où travaillent les deux tiers des habitants, de rester dans ses frontières sans fusion avec d'autres. Très investie dans la culture et le multimédia avec quatre salariés à ce poste elle a créé les « Pestacles pour enfants » (12 000 spectateurs depuis le début), « Arrête ton cinéma » l'été en plein air  (3000 spectateurs), les « Quartiers d'été du château de la Roche » (10 000 spectateurs), les cafés littéraires...
Elus et personnel ont célébré les  20 ans en disant au revoir aux 8 maires qui ne se représentent pas : ceux de Lay, Fourneaux (président actuel de la Copler), Neaux, Chirassimont, Croizet-sur-Gand, Vendranges, Pradines, Cordelle.

Louis Pralus



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide