Fermer la publicité

Insertion : Cultiver ensemble sa différence

Isère le 29 avril 2014 - La Rédaction - Nord-Isère - article lu 438 fois

« Le jardin veut être un lieu neutre, sans connotation ou stigmatisation, pour expérimenter la diversité, les différences, un terrain d’expériences pour repartir vers son quartier », explique Sylvie Cousin, animatrice.

C’est l’équilibre entre l’humain et le vivant, citoyenneté et développement durable, en veillant au matériel, aux horaires… Les jardiniers font émerger leurs capacités et compétences, chacun à son rythme et selon ses préoccupations. Ils sont retraités, jeunes avec une déficience, en travail d’intérêt général, en demande d’asile…, ont soif d’apprendre, prennent des initiatives ou sortent simplement de chez eux. Volontaires, ils apprennent à cultiver, à cuisiner les légumes. La mixité enrichit la dynamique de groupe. L’animatrice les accueille, les écoute, les responsabilise, les valorise. Le but n’est pas une production marchande. Travail, légumes récoltés et plaisir d’être ensemble sont partagés. Le surplus est donné à une épicerie sociale. Pourtant, l’association Couleurs et senteurs fonctionne avec ses subsides et le soutien du réseau Graines de vie, graines d’envie regroupant des jardins en Isère. La subvention du conseil général est, pour l’instant, suspendue. Cet interlocuteur, avec les élus locaux, est essentiel. Cette perte de confiance, à restaurer, est aussi une aubaine. Un comité de pilotage, réunissant structures partenaires (ASSFAM, CADA, service Opale…), veut inscrire le jardin dans l’agglomération et faire que cette dernière s’invite dans ce lieu à travers une dimension plus culturelle. En parallèle, le rapprochement avec Travail et amitié et Bel arc-en-ciel/Panier garni est en cours pour créer des passerelles voire, à terme, envisager une fusion, même si leurs activités et implantation diffèrent. Des partenariats s’élaborent pour que, au-delà de l’activité d’insertion, le jardin soit repéré comme collectif à vocation sociale.



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide