Fermer la publicité

Inosport 2015 : la filière sport, loisirs, santé et bien-être sous les projecteurs

Isère le 01 juin 2015 - Laurent Marchandiau - Région grenobloise - article lu 396 fois

Inosport 2015 : la filière sport, loisirs, santé et bien-être sous les projecteurs
DR - Jean-Paul Bret

Née de la volonté d'impulser une nouvelle dynamique et d'apporter une visibilité à une filière en devenir, celle du sport, loisirs, santé et bien-être, la sixième édition d'Inosport qui aura lieu à Voiron le 11 juin, verra plus de 300 professionnels de ce secteur se rencontrer et présenter leurs innovations.

Depuis 2004, date à laquelle le Pays voironnais réfléchissait à développer une offre autour de la filière sport, loisirs, santé et bien-être, un long chemin aura été parcouru pour aboutir à un début d’implantation des entreprises du secteur sur sa zone géographique. C’est dans cette perspective qu’Inosport fut créé en 2010. Six ans plus tard, son succès ne se dément pas.

Comme l’an passé, plus de 300 professionnels de la filière sport, loisirs, santé et bien-être sont attendus le 11 juin sur le campus de la Brunerie à Voiron. « Pour sa sixième édition, le format ne change pas. Comme chaque année, nous aurons deux tables rondes, l’une intitulée « Sport-loisirs : de la création de lien social à la création de valeur ! », l’autre sur « Comment « l’industrie 4.0 » va révolutionner le business du sport et des loisirs ? » À cela s’ajoute un show-room regroupant une trentaine d’innovation et des rendez-vous d’affaires. Ces derniers permettent aux fabricants de matériel et aux utilisateurs de se rencontrer », souligne Jean-Paul Bret, président du Pays voironnais.

La capacité d’innovation des entreprises présentes sera également récompensée à travers plusieurs prix (design, santé/bien-être, services, technologie, équipement collectif, prix spécial du Pays voironnais et prix spécial Sporaltec, le cluster innovation sport de la région Rhône-Alpes.) Si le site de l’ex-Creps (fermé en 2008) de 17 ha s’est transformé petit à petit pour devenir le lieu dédié à la pratique et à l’accueil des entreprises de la filière, d’importants changements sont encore à venir.

« Nous allons lancer d’ici décembre, la construction d’un bâtiment tertiaire de 2 500 m² dont 600 m² réservé à la pépinière d’entreprise (soit une capacité d’accueil de 15 à 20 sociétés) pour un investissement de 3 M€. Un nouvel équipement sportif – une salle de badminton – verra également le jour pour un coût de 4,5 M€ », confie Jean-Paul Bret. Par ailleurs, le Pays voironnais travaille en ce moment à tisser des partenariats avec la métropole grenobloise et la communauté de communes du Pays du Grésivaudan afin de renforcer les liens quant à cette filière émergente et lui accorder encore plus de visibilité.

Laurent Marchandiau



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide