Fermer la publicité

Innovation - Signes & Formations conçoit des logiciels innovants

Loire le 13 février 2014 - Denis Meynard - Actualités - article lu 539 fois

Innovation - Signes & Formations conçoit des logiciels innovants
Cédric Richard et ses associés ont trouvé au BHT un environnement propice à leurs activités (© Denis Meynard)

Depuis sa création, en 2012, la Scop Signes & Formations a fait le pari de l’innovation dans un univers qu’elle connaît bien : celui des personnes dépourvues d’audition.

Cédric Richard, le directeur de la société, et ses deux associés Camille Vandecrème et Karisne Lasne, respectivement ingénieur et spécialiste des sciences du langage et de l’éducation, visent les 300 000 Français qui s’expriment en langue des signes. En mettant à leur disposition des outils de formation adaptés à leur langue et à leur culture, simples d’utilisation et à un prix peu élevés.
Au dernier trimestre 2013, Signes & Formations a été lauréate du Réseau Entreprendre Loire et du dispositif Inovizi mis en place par la région Rhône-Alpes pour soutenir les jeunes entreprises innovantes. Ce qui lui a permis d’avoir un financement complémentaire à ses prêts antérieurs. En fin d’année dernière, la jeune Scop a également quitté ses locaux du quartier du Technopôle pour s’installer dans des bureaux du Bâtiment Hautes Technologies (BHT) de Saint-Etienne.

Trois embauches d’ici fin 2014

La TPE stéphanoise rejointe récemment par une quatrième salariée et qui vise trois autres embauches d’ici la fin de l’année, est accompagnée par l’université de technologie de Compiègne sur la partie technique et par Websourd, basé à Toulouse, pour la production d’une partie des vidéos contenues des programmes de formation.
« Notre objectif est que les personnes qui pratiquent la langue des signes puissent se former en autonomie, avec le cas échéant un tutorat à distance via la webcam de leur ordinateur », explique Cédric Richard. Les supports de formation que Signes & Formations est en train de mettre au point et qui seront exportables sur des tablettes et des Smartphones, intéressent aussi le monde de l’entreprise. Aussi bien des PME que des grands groupes.
Les premières formations porteront sur l’apprentissage du français, la connaissance de l’informatique, avec un module sur la création de sites Internet. Ils seront accessibles dès avril à partir de la plateforme de cet adhérent de Numelink, dont le nom est pour l’instant tenu secret.
Parallèlement à cette innovation présentée comme sans équivalent dans l’Hexagone, la société a une offre de formation classique au français et à l’informatique pour les personnes sourdes. Ce premier centre français accueillant des personnes sourdes agréé pour le Brevet informatique et internet (B2i) adulte, fait également de l’interprétariat et enseigne la langue des signes.

Denis Meynard



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide