Fermer la publicité

Philips, nouveau partenaire de la Cité du design

Loire le 03 avril 2015 - Daniel Brignon - Services - article lu 518 fois

Philips, nouveau partenaire de la Cité du design
Georges Rivoire - Saint-Étienne veut s'ériger en « laboratoire d'expérimentation »

Après Suez environnement dans le cadre du programme Smart water, c'est au tour de Philips Lighting de signer avec la Cité du design une convention cadre de partenariat portant sur un programme de recherche et d'expérimentation de trois ans sur l'éclairage public.

« L’éclairage public est un élément clef de la politique de la ville », introduit Gaël Perdriau, maire de Saint-Étienne et président de l’EPCC Cité du design en accueillant Laurent de Bray, directeur général de Philips Lighting France, venu à l’heure de la Biennale Design signer une convention-cadre avec l’établissement stéphanois pour entreprendre conjointement un programme de recherche et d’expérimentation portant sur l’éclairage public. Un programme nommé « Allumer la ville ». Cette expérimentation aura pour terrain précisément la ville de Saint-Étienne et trois quartiers en particuliers : l’îlot piétonnier Saint-Jacques, le stade Geoffroy-Guichard et un quartier excentré de la ville.

Le projet consiste à construire des scénarios d’éclairage innovants, répondant aux besoins propres de chaque site, en co-construction avec les usagers, que sont les citoyens de ces quartiers, mais aussi les professionnels - commerçants - , les techniciens de la ville et les décideurs politiques.

S’attachant à cerner les multiples enjeux, qu’ils soient politique, social, technique ou économique, qui déterminent une politique d’éclairage public, ce programme permettra d’élaborer un cahier des charges des usages et du design de la lumière pour la métropole stéphanoise. Il devrait déboucher surtout sur de nouveaux prototypes d’éclairage, un corpus de références pouvant être dupliquées et développées au national voire à l’international dans l’offre de services enrichie de Philips Lighting.

Sans qu’il n’y ait précisément de chiffrage de l’expérimentation proprement dite qui doit démarrer d’ici six mois et se poursuivre jusqu’en 2017, c’est essentiellement un déploiement de moyens conjoints qui est mis en œuvre par la convention : les moyens de la R&D de Philips Lyon-Dardilly, mais aussi ceux dépêchés d’Eindhoven, associés au moyens du pôle recherche de la Cité du design de Saint-Étienne. Les équipes de la Cité du design apporteront tout particulièrement leur expertise acquise en termes d’innovation par les usages.

Daniel Brignon



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide