Fermer la publicité

Innovation - Muséomix s'installe au musée d'Art et d'Industrie

Loire le 06 novembre 2014 - Daniel Brignon - Expositions - article lu 554 fois

Innovation - Muséomix s'installe au musée d'Art et d'Industrie
Réalisation d'une machine à contes au musée Dauphinois de Grenoble en 2013 (D.R.)

Initié en 2011 au musée des Arts décoratifs de Paris, Muséomix se déploie cette année dans sept musées simultanément, à Lille, Nantes, Genève, Derby, Montréal, Arles et Saint-Etienne. Le musée d'Art et d'Industrie de Saint-Etienne a été choisi en effet cette année pour accueillir l'événement qui se déroulera du vendredi 7 au dimanche 9 novembre prochains.

Initié en 2011 au musée des Arts décoratifs de Paris, Muséomix se déploie cette année dans sept musées simultanément, à Lille, Nantes, Genève, Derby, Montréal, Arles et Saint-Etienne.
Le musée d’Art et d’Industrie de Saint-Etienne a été choisi en effet cette année pour accueillir l’événement qui se déroulera du vendredi 7 au dimanche 9 novembre prochains.
Seront constituées au musée le vendredi matin six équipes de sept personnes aux compétences complémentaires (développeur, médiateur, designer, communicant…) autour d’un projet de médiation innovante des collections du musée à l’aide essentiellement de l’outil numérique. Il s’agira pour chaque équipe d’inventer, concevoir, fabriquer et tester un dispositif de médiation muséale, qui devra être opérationnel le dimanche en début d’après-midi. Le public sera invité le dimanche après-midi à la restitution des projets, des prototypes de médiation, qui pourront être adoptés ultérieurement par le musée.
Quels projets ? Les projets devront servir la collection et surtout sa communication. Nadine Besse directrice du musée d’Art et d’Industrie a suggéré quelques pistes aux équipes qui vont se constituer. Ce sont des questions qu’elle pose : comment présenter l’histoire du musée articulée entre art et industrie ? Comment communiquer la recherche effectuée sur le secteur de l’optique, un domaine d’activité emblématique du territoire ? « Comment valoriser les motifs de gravure sur arme très présents dans les collections et pour autant invisibles, car de petite taille ? On a besoin d’un outil pour les mettre en valeur », poursuit Nadine Besse qui reconnaît attendre avec beaucoup d’impatience les résultats de ce laboratoire créatif d’idées nouvelles de médiation.

Daniel Brignon


Restitution des projets de médiation dimanche 9 novembre à partir de 15 h 45 jusqu’à 18 h 30. Entrée libre en fonction de la place disponible. Le public sera accueilli avec des marrons chauds et du chocolat pour patienter si besoin.



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide