Fermer la publicité

Innovation et nouvelles synergies pour Muguet Textiles

Loire le 20 mars 2014 - Aline Vincent - Actualités - article lu 1262 fois

Innovation et nouvelles synergies pour Muguet Textiles
Muguet Textiles est reparti sur de nouvelles bases (D.R.)

Les fabricants de tissu technique pour les transports en commun ne sont pas aujourd’hui plus d’une demi douzaine en Europe, la concurrence venant de toute part.

Ce développement opéré par l’acteur historique du tissu d’ameublement haut de gamme Muguet à Charlieu, représente aujourd’hui les 2/3 de son chiffre d’affaires d’1,3 M€ à fin 2013. Peu après la reprise de l’entreprise en 2007, Eric Carpentier était confronté à la crise. La pente à peine remontée en 2011, l’année 2013 s’avérait de nouveau périlleuse sur fonds de fermeture du robinet des crédits impôt recherche (CIR). Le dirigeant optait alors pour le dépôt de bilan et la recherche d’un repreneur. Placé en redressement judiciaire en octobre 2013, la candidature de Coublanc Textile (71), près de Charlieu, sous-traitant de Muguet, était retenue par le tribunal de commerce mi décembre. Le tisseur spécialisé dans le vêtement de travail, devenu de plus en plus technique, dispose de 75 métiers. « Nous sommes dans une stratégie de complémentarité, témoigne Thierry Daboval. Les deux outils de travail de Charlieu et Coublanc  sont maintenus.
Eric Carpentier est aujourd’hui directeur commercial de Muguet Textiles. S’associait également au projet le fonds de business angels privé Sodifap, mené par la famille d’entrepreneurs Doitrand de Grezolles. « Roland Doitrand était mon parrain dans Loire Entreprendre, souligne Eric Carpentier. Grâce à l’apport de fonds propres, l’apurement des dettes, un effectif ramené à 7 salariés (au lieu de 12, Ndlr), et la sous-traitance de Coublanc Textile devenue permanente, le business model est beaucoup plus compétitif.»

Essentiellement à l’export

Au cœur du dispositif : la poursuite des développements technologiques avec en projet l’embauche d’un ingénieur. Après les fonctions anti-lacération, de résistance au feu et à la fumée… d’autres applications sont au programme des 18 prochains mois (capteur d’odeurs, fluorescence, photochromie consistant à maintenir la luminosité quelques soient les variations de lumière extérieure…). « Techtera est à ce titre un partenaire précieux. Le pôle de compétitivité nous apporte synergie et gains de temps au niveau de la recherche. Nous sommes un laboratoire d’application.» Avec les tissus d’ameublement pour le compte des grands éditeurs, la production de Muguet Textile est essentiellement commercialisée à l’export.

Aline Vincent



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide