Fermer la publicité

Innovation - EndoControl lauréat du Concours Mondial d’Innovation

Isère le 31 juillet 2014 - Caroline Thermoz-Liaudy - Actualités - article lu 1071 fois

Innovation - EndoControl lauréat du Concours Mondial d’Innovation
Clément Vidal a été reçu à l'Elysée après sa nomination (D.R.)

EndoControl, entreprise innovante spécialisée dans l’assistance robotique pour la chirurgie endoscopique, a annoncé que le projet porté par son président Clément Vidal a été sélectionné pour le concours mondial d’innovation, dans la catégorie « Médecine Individualisée ».

Le projet ARCC (Assistance Robotique de Co-manipulation pour la Chirurgie) d’interaction intelligente robot-chirurgien a été choisi par la commission «Innovation 2030 », présidée par Anne Lauvergeon. « Notre sélection renforce notre crédibilité et notre positionnement sur le marché de l’assistance robotique des actes chirurgicaux » indique le président. « C’est aussi une reconnaissance internationale du caractère innovant et porteur des technologies que nous développons. Notre ambition est de contribuer au développement de la filière de la robotique médicale en France et les fondamentaux du Concours Mondial correspondent à notre vision, qui consiste à développer des produits de rupture technologique. » Ce projet ARCC viendra étoffer le portefeuille de produits de la société. (Les trois premiers produits : ViKY(R) EP, ViKY(R) UP et JAiMY(TM), sont déjà utilisés dans plus de 150 blocs opératoires dans le monde).
Le marché global des robots chirurgicaux est actuellement estimé à 3,2 Md de dollars et devrait atteindre près de 20 Md de dollars en 2019 (Source : WinterGreen Research). En 2000, seules 1 000 opérations chirurgicales étaient effectuées avec l’assistance d’un robot à travers le monde contre 360 000 en 2011 et 450 000 en 2012.
EndoControl, basée à Grenoble, a été créée en 2006 par Clément Vidal et Patrick Henri. La société a levé depuis sa création 8 M€ auprès de capitaux-risqueurs. Le Concours Mondial d’Innovation fait partie de l’initiative « Innovation 2030 », lancée par l’Etat en 2013 afin de faire émerger les talents et futurs champions de l’économie française. Les projets sélectionnés recevront un financement de Bpifrance pouvant aller jusqu’à 200 000€.

Caroline Thermoz-Liaudy



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide