Fermer la publicité

Innovation - Dubouchet offre une signalétique intelligente en braille

Loire le 13 février 2014 - Denis Meynard - Actualités - article lu 987 fois

Innovation - Dubouchet offre une signalétique intelligente en braille
Le fabricant de formes de découpe Vacher se diversifie pour anticiper sur la réduction programmée des emballages (© Denis Meynard)

Le groupe ligérien Vacher s’est intéressé au braille au début des années 2000, en incorporant ce langage des non-voyants dans des outils de découpe des cartons utilisés pour la fabrication des emballages de médicaments.

Depuis 2011, sa filiale Dubouchet développe de la signalétique en braille sur des supports en acier, aluminium ou plastique. Le groupe, qui réalise un chiffre d’affaires d’une dizaine de millions d’euros dans les formes de découpe pour les industries papetières et du cartonnage, compte quatre implantations industrielles à l’extérieur du département de la Loire. Dubouchet réalise pour sa part un chiffre d’affaires de 1,3 M€ avec 15 salariés, dans fabrication de moules de thermoformage et de moules pour les matériaux composites. En acier, aluminium, bois ou résine, ils servent à l’emballage par thermoformage de composants
destinés aux industries automobile ou aéronautique.

Une signalétique intelligente

Une nouvelle étape est en train d’être franchie par Dubouchet dans la diversification hors du coeur de métier du groupe. Avec une réponse aux exigences de la réglementation sur l’accessibilité à tous des bâtiments classés ERP (Etablissements recevant du public), applicable dès le début 2015. « Nous avons développé avec différents partenaires une signalétique intelligente en braille qui se signale elle-même aux aveugles. En réalisant un produit autonome, qui fonctionne sans entretien, facile à utiliser, discret et non-stigmatisant », explique Bruno Mantout, directeur associé de Dubouchet.
Baptisé le Grillon, le boîtier mis au point permet d’indiquer aux personnes atteintes de cécité, l’endroit où est fixée l’inscription en braille dans un lieu qui ne leur est pas familier. La présence de cette signalétique intelligente lui est signalée par un petit boîtier électronique que l’aveugle porte sur lui. Ce procédé découle d’une technologie innovante pour les économies d’énergies (le Remote Wake Up) mise au point par les pôles de compétitivité Elopsys et SE2E, avec des industriels comme Legrand et des laboratoires de recherche, dont Ampère, à Lyon. Equipé d’une petite pile, le Grillon a une autonomie d’au moins huit ans, car il se met totalement à l’arrêt lorsqu’il est en veille.
Dubouchet, qui commercialisera avant l’été une première application industrielle issue de cette innovation, avait été « mis en relation avec ce consortium par l’association Jessica France qui aide les PME à se développer par l’intégration de l’électronique », souligne Bruno Mantout.

Denis Meynard



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide