Fermer la publicité

InitiaDroit cherchera audience en Isère

Isère le 27 juillet 2015 - Xavier ALIX - Avocats - article lu 630 fois

InitiaDroit cherchera audience en Isère
Initiadroit

Le barreau de Vienne est le premier à importer en Isère les formations de l'association nationale InitiaDroit. Des interventions d'avocats volontaires en milieu scolaire de la 6e à la terminale aux thématiques adaptées à chaque classe à partir de cas pratiques. Lancement à la rentrée 2015.

« Oui, c’est évident : il y a un gros déficit de culture juridique chez les jeunes. On le voit bien dans les forums de métiers et d’orientation… Même la différence entre un juge et un avocat n’est pas toujours évidente », témoigne Me Fabrice Posta.

L’actuel bâtonnier de Vienne, par ailleurs président de la Conférence des barreaux de Rhône-Alpes (Cobra), a peut-être trouvé en partie la « solution ». Elle est associative, vient d’Ile-de-France et se nome InitiaDroit. Cette association reconnue comme « établissement d’utilité publique » lancée par des avocats il y a une dizaine d’années, fait en sorte que les adolescents français prennent davantage conscience que « le droit est partout, qu’il est indispensable à la cohésion sociale » via des interventions dans les classes de collèges et lycées. Elle est d’ailleurs conventionnée depuis 2008 avec les ministères de la Justice et de l'Education nationale. Une convention renouvelée en mars 2015.

Sur l’ensemble de la France, une quinzaine de barreaux adhère à InitiaDroit. A l’initiative de Fabrice Posta, celui de Vienne s’est ajouté à la liste en avril dernier. Une liste qui - hormis Paris - compte pour l’instant de petits et moyens barreaux mais qui a tendance à s’enrichir de plus en plus : pas moins de 6 inscriptions sur les 9 derniers mois. Vienne est d’ailleurs le tout le premier barreau rhônalpin à adhérer. « Comme la plupart des avocats, j’ignorais tout simplement l’existence de cette initiative, explique Fabrice Posta, c’est en me rendant à la Convention nationale des avocats où l’on peut identifier des initiatives à partager que j’ai pu rencontrer Lucile Rambert, avocate parisienne, directrice de l’association InitiaDroit.»

L’idée lui a tout de suite plu : « les avocats ont beaucoup fait parler d’eux sur des thèmes où ils étaient en position de protestataires : sur les financements juridictionnels, sur la loi Macron, avec même ces épisodes de grèves...  J’ai envie de montrer que notre profession, ce n’est pas que la défense de ces intérêts. Les avocats peuvent aussi prendre du temps  pour expliquer leur métier, le droit en général, faire de l’éducation au jeune public.  Il existait déjà tous les mardis à Vienne comme c’est le cas aussi à Grenoble et Bourgoin-Jallieu une visite de classe aux audiences du TGI. Mais ce contexte est difficile pour échanger, dur à comprendre et laisse passif.»

Opérationnelle dès la rentrée à Vienne

Le principe d'InitiaDroit : faire intervenir les avocats volontaires du barreau adhérent au sein des classes de collèges et lycées (y compris les établissements privés sous contrat), donc de la 6e à la terminale (une heure pour les collégiens, deux heures pour les lycéens) dans le cadre des programmes d’éducation civique. « J’ai reçu l’inspecteur d’académie pour diffuser l’initiative dans toute l’Isère. Mais en attendant, elle sera opérationnelle dès cette rentrée sur le territoire du TGI de Vienne. »

Aux établissements, aux professeurs en revanche de solliciter le barreau viennois qui a mis en place un tableau des permanences des avocats volontaires. « Le choix du thème se détermine alors entre le professeur l’avocat. La problématique abordée peut ainsi varier selon que l’on soit élève à Villefontaine, à Vienne ou l’Isle-d’Abeau ou selon le type d’établissement. » Bagarre entre un prof et un élève, permis non valide, accident devant le lycée, bizutage, téléchargements illégaux, vols de scooter etc. : le catalogue des formations, bien rodé et enrichi par 10 ans d’expérience, est très varié. Il est surtout bien adapté à chaque âge à partir de cas pratiques autour de véritables décisions de justice. Bref, l’avocat raconte une histoire et échange avec la classe qui au-delà du cas même apprend le fonctionnement et le champ lexical de la Justice.
Xavier Alix

Rens. : www.initiadroit.com ; Barreau de Vienne : 04 74 78 05 58 ; courriel :
ordredesavocats.vienne@orange.fr .

D'abord Vienne... en attendant d'autres ?

Déjà 17 membres du barreau de Vienne ont décidé de se porter volontaires, obtenant une formation d’Initia Droit pour 2015/16 et s'engageant à un minima de 2 fois 1 h dans les collèges, 2 fois 2 h dans les lycées. Une cotisation de 5 € est demandée au barreau par avocat volontaire. A la dernière conférence des bâtonniers de Rhône-Alpes en 19 juin dernier à Annecy, Fabrice Posta a parlé de l'initiative aux autres barreaux. « J'ai bon espoir non seulement d'avoir d'autres volontaires de Vienne mais que d'autres barreaux rhônalpins adhèrent », lance F. Posta. Il est vrai cependant pour les gros barreaux - déjà impliqués dans des initiatives grand public comme « J'appelle mon avocat » - que la note d'adhésion pourrait vite grimper haut en cas de succès massif...



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide