Fermer la publicité

Impôts locaux : cadeau ou pas ?

Loire le 23 janvier 2015 - Louis PRALUS - Actualités - article lu 270 fois

Impôts locaux : cadeau ou pas ?

Au conseil municipal du 15 janvier Yves Nicolin a fait voter une baisse de 3 % des taux des impôts locaux. Pour Laure Déroche il n'y a en réalité pas de cadeau.

Avec une taxe d'habitation de 11,63 %, une taxe foncier bâti de 23,37 % et une taxe foncier non bâti de 49,61 % Roanne est la ville de plus de 30 000 habitants au taux d'imposition le plus bas de Rhône-Alpes. Yves Nicolin détaille : « nous avons 20 794 impositions fiscales : 18 %  ont une exonération, 45 % ont un plafond et 7 600 foyers payent à taux plein ; cela représente  74 € de baisse par foyer ! »

L'ancienne maire socialiste, Laure Déroche rétorque. « Cette baisse d'impôt n'a pas un grand effet. Ce n'est pas avec ça qu'ils pourront aller au cinéma ! » Mme Trambouze  s'indigne : « ils n'iront peut-être pas au cinéma mais pourront peut-être manger mieux. Roanne a une population de petits retraités et de petits salaires ; faut-il en rajouter encore ? » Pour l'ancienne maire, Yves Nicolin baisse les impôts mais augmente la location des salles, augmente de 200 % la toilette des défunts au funérarium, baisse de 6 % les aides aux associations. Aussi, son groupe s'abstient sur le budget général et les taux d'impôts locaux mais vote les budgets annexes. M. Nicolin  rectifie certains propos. « On n'augmente pas la toilette des défunts mais le nettoyage de la salle des défunts qui n'est jamais fait ! Pour le stationnement on a accru de 50 % la gratuité des parkings et ce n'est pas moi qui ai mis 500 places de plus payantes ! »
Yves Nicolin montre que pour la première fois il y a la baisse les dépenses de fonctionnement : 39,197 M€ au lieu de 40,2 M€. Daniel Perez, chargé des finances, commente : « l'excédent en fonctionnement  permet de dégager pour l'investissement ; avec un excédent de 8 500 000 € on peut investir 16 M€. La baisse d'impôt représente un manque à gagner de 300 000 €. »
Le budget général 2015 s'élève à 70 218 249 € dont 22 M€ d'investissement malgré la perte de 1,3 M€ de dotation de l'Etat. 59 % des dépenses de fonctionnement  sont les charges de personnels, soit 23 M€ ; grâce à la mutualisation des services de communication mairie et Roannais agglomération, 103 000 € ont été économisés. Principaux investissements 2015 : gymnase boulevard de Belgique : 2,4 M€ ; salle Fontalon : 1,8 M€ ; vidéo protection : 1,53 M€ ; éclairage : 1, 36 M€ ; place Berthelot  : 1 M€.


Louis Pralus



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide