Fermer la publicité

Icare reprend la route du ciel

Isère le 11 septembre 2015 - Caroline THERMOZ-LIAUDY - Culture - article lu 98 fois

Icare reprend la route du ciel
Caroline Thermoz Liaudy - Dans le ciel en 2013

Du 17 au 20 septembre, le ciel du Grésivaudan va revêtir son costume d'Arlequin. Le bleu traditionnel fera place aux mille couleurs des voiles et des avions venus du monde entier pour le plus grand évènement international de vol libre.

C’est l'un des rendez-vous sportifs et culturels immanquables de la rentrée. Du 17 au 20 septembre prochains se déroulera la 42 è édition de la coupe Icare, plus grand rassemblement mondial de sports aériens, de vols libres et d’ultralégers. Curieux et passionnés auront les yeux levés vers le ciel de Saint-Hilaire-du-Touvet (aire de décollage), et vers le sol de Lumbin (aire d’atterrissage). Les chiffres de la coupe restent impressionnants : 10 000 pratiquants du monde entier, 1000 bénévoles et 200 exposants professionnels. Quant au nombre de spectateurs, il avoisine les 90 000 en moyenne.

Cette année, 18 disciplines vont cohabiter dans le ciel isérois, réparties en  catégories : le vol libre sans moteur (parapentes et deltaplanes, cerfs-volants, boomerangs, fauconnerie), le vol libre avec motorisation légère (para moteurs, ILM et Pulma, autogires), le vol en ballon (montgolfières, dirigeables, ballons de papier), aéromodélisme (modèles réduits motorisés et non motorisés), le vol à voile (planeurs), le parachutisme (parachutes et wingsuits) et le vol motorisé (avions de voltiges et de collection).


Plus de 20 heures de show aérien de haute-voltige sont programmées avec les plus grands champions français du moment. Après trois années d’absence, l’équipe de voltige de l’Armée de l’Air fera son retour et pour la première fois un avion Bronco de 1965 qui servait aux vols de reconnaissance de l’US Navy, offrira son carénage mythique à la vue des spectateurs, en vol de présentation. Nouveau aussi, la possibilité de faire des vols virtuels en para moteurs avec casque de réalité virtuelle.


Parmi les classiques attendus, les 33è Icare du cinéma qui vous feront voyager cette fois des dunes de la Namibie aux montagnes de Georgie, avec des escales à Dubaï, au Pakistan, ou sur les traces de Solar Impulse. Et évidemment l’Icarnaval : concours de déguisements en parapentes et delta.


Comme tous les ans, afin de limiter les embouteillages et les rejets de CO2, des dispositifs sont mis en place avec les institutions locales, afin de favoriser les transports en commun. Des bus au départ de Grenoble (Icarexpress), de la vallée du Grésivaudan (Icarenbus), et le TER sera à moitié prix s’il est à destination de Grenoble ou Brignoud.

Informations et programme sur www.cope-icare.org

Caroline Thermoz-Liaudy
 

 



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide