Fermer la publicité

Hôpitaux : manifestation pour rétablir les urgences à Firminy

Loire le 30 juillet 2015 - Georges Rivoire - Sciences, Santé, Environnement - article lu 448 fois

Hôpitaux : manifestation pour rétablir les urgences à Firminy
Georges Rivoire - Environ 200 habitants ont manifesté

Le centre hospitalier Le Corbusier à Firminy n'assure plus les urgences adultes et enfants, la nuit, de 20 h à 8 h depuis le 21 juillet. Une situation consécutive au manque de personnel médical que dénonce l'intersyndicale (CFDT, CGT, FO) par la voix de son représentant Philippe Bonnefoy.

Selon ses responsables, l’hôpital n’arrive pas à recruter un médecin intérimaire dans cette période de vacances alors que quatre médecins urgentistes sont en arrêt de travail et deux en congés annuels. Voilà qui entraîne la cessation de la permanence des urgences à Firminy la nuit de 20 h à 8 h. De ce fait les patients doivent pendant cette période contacter le 15 qui pourra les orienter en fonction de leur situation. Les urgences gynécologiques de leur coté restent ouvertes jour et nuit et la maison médicale de 20 h à minuit.

 

L’intersyndicale pointe du doigt une certaine précarisation du personnel,  génératrice d’arrêts d’agents et de médecins. Elle dénonce la politique menée pour les hôpitaux de proximité qui favoriserait l’arrivée du privé, la mainmise de l’Agence régionale de santé (ARS) et la tarification à l’activité qui « déconstruit l’hôpital ».

Environ 200 Appelous  et habitants du bassin de l’Ondaine et de la Haute-Loire ont manifesté devant les urgences du CH de Firminy. Marc Petit, maire de Firminy est venu dire son attachement aux urgences de l’hôpital Le Corbusier : « On est incontournable » compte tenu de l’importance de cette structure.

De son coté, le CHU de Saint-Étienne précise dans un communiqué « Pour les urgences nocturnes, une organisation coordonnée a été préparée et mise en place entre le CHU et le CH Le Corbusier », tout en mettant l’accent sur une organisation territoriale pour assurer le fonctionnement complet des urgences.

Les locaux de Firminy ont fait l’objet d’une profonde rénovation pendant 3 ans jusqu’en novembre 2014 pour un coût global de 15 M€. Elles accueillent 34 000 patients par an pour une capacité de 40 000 dans un bassin de population estimé à 130 000 habitants.

Georges Rivoire



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide