Fermer la publicité

Hervé Goy : « Poursuivre le développement de l’IAE »

Loire le 10 avril 2014 - Daniel Brignon - Agglomération stéphanoise - article lu 1725 fois

Hervé Goy : « Poursuivre le développement de l’IAE »
(D.R.)

Quatrième directeur de l’IAE de Saint-Etienne, Hervé Goy succède dans ces fonctions à Michel Royon, Khaled Bouabdallah et Bernard Boureille.

Ce dernier, à l’approche de la retraite, a souhaité transmettre le flambeau à un successeur qui soit celui qui mettra en œuvre les mesures d’évolution qui vont être prises dans la perspective d’une nouvelle contractualisation de l’université avec l’Etat pour la période 2016-2020. Ce successeur, en l’occurrence Hervé Goy, était tout désigné étant lui-même depuis décembre 2012 directeur adjoint de l’IAE. Il a été installé directeur en mars « dans une transition tout à fait paisible ».
Titulaire d’un doctorat en sciences de gestion de l’université Pierre Mendes-France à Grenoble en 2000, Hervé Goy est arrivé à l’université Jean-Monnet de Saint-Etienne en septembre 2001, comme attaché temporaire d’enseignement et de recherche à l’IUT, titularisé l’année suivante en tant que maître de conférences dans ce même institut. Il rejoindra l’IAE en septembre 2012 comme maître de conférence, tout en ayant occupé au préalable des fonctions de gouvernance à la vice-présidence de l’université, chargé des finances et du patrimoine, de 2007 à 2011.

IAE : 12 % de l’université

Hervé Goy est le premier directeur de l’IAE issu de la filière « gestionnaire », sachant que l’institut stéphanois tient sa particularité et son originalité d’associer deux compétences, gestion et économie. Il prépare à quatre mentions de master : ingénierie économique, finance, management, et plus récemment management du design, formation partenariale mise en place avec l’Ecole des mines et l’Ecole supérieure d’art et de design. Avec 1 700 étudiants, un effectif en croissance de 10 % sur les 5 dernières années, l’IAE représente 12 % de l’université et s’oriente encore sur des perspectives de croissance. « Nous avons des marges de développement potentiel », la conviction du nouveau directeur qui souhaite justement les exploiter.
Dans ses priorités, il s’agira le repositionner l’IAE dans le paysage des formations de l’espace métropolitain Lyon Saint-Etienne. « Nous avons vocation à être un interlocuteur important dans le cadre de la future offre de formation Lyon-Saint-Etienne. Il s’agit de présenter une offre claire et articulée, davantage maillée », explique Hervé Goy, qui nourrit par ailleurs le projet d’ouvrir une nouvelle filière, un master management du commerce et de la distribution, à la rentrée 2015. C’est, dit-il, « le projet le plus emblématique du développement de notre offre de formation, dans une spécialité nouvelle qui n’existe pas ailleurs : le management du commerce et de la distribution multi canal, associant vente physique et différentes formes de vente à distance. »

Daniel Brignon



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide