Fermer la publicité

Sa raison d'être menacée, Héliose doit redessiner son avenir

Loire le 08 juillet 2015 - Marine Graille - Sciences, Santé, Environnement - article lu 780 fois

Sa raison d'être menacée, Héliose doit redessiner son avenir
Héliose - Héliose perdra au 1er janvier prochain sa compétence Espace info énergie

L'association ligérienne de promotion de l'efficacité énergétique et des énergies renouvelables, Héliose, est en passe de vivre ses derniers mois d'existence. En cause, le souhait des collectivités de doter l'Alec 42 de nouvelles compétences qui ont été gérées jusque là par Héliose.

« Héliose ne pourra plus exister sous sa forme actuelle en 2016 », regrette Paul Déplaude, président de l’association ligérienne dont les actions sont centrées autour de la promotion des énergies renouvelables. Au cours  de la dernière assemblée générale d’Héliose, qui s’est tenue le 23 juin dernier, les membres ont pu largement débattre sur le futur de l’association.
L’avenir d’Héliose semble en effet plutôt nébuleux puisqu’à partir du 1er janvier prochain. Elle pourrait ne plus pouvoir plus prétendre aux subventions des collectivités locales partenaires qui représentent à elles seules 80 % du budget de l’association, soit plus de 764 700 € répartis essentiellement entre l’Agence de l’environnement et de la maîtrise des énergies (21 % des financements), la Région  (29 %), le Département (3 %), Saint-Etienne Métropole, Loire Forez et Roannais agglomération (15 %).

« Ces collectivités souhaitent à partir de 2016, mettre en place une plateforme de rénovation énergétique du bâtiment qui permettra de centraliser l’ensemble des compétences », résume Etienne Samouillé, ancien président d’Héliose. L’ensemble des collectivités concernées ont choisi de faire transférer au 1er janvier prochain, la compétence Espace info énergie (accompagnement pour les projets d’économie d’énergie) d’Héliose à l’Agence locale de l’énergie et du climat de la Loire (Alec 42). Un transfert qui ne sera pas sans conséquence pour Héliose puisque 80 % de son activité était basée sur l’espace Info énergie. « C’est notre cœur de métier. Si on nous la retire, l’association n’existe plus », craint Etienne Samouillé. Pour Sylvie Fayolle, vice-présidente à Saint-Etienne Métropole en charge du développement durable, « l’objectif est de créer une seul et unique interlocuteur pour ces questions d’aides à la rénovation énergétique et thermique. Par ailleurs une partie des salariés d'Héliose seront transférés sur l'Alec 42 ». L’élue à l’agglomération stéphanoise ne semble pas imaginer la disparition de l’association. « Héliose peut perdurer mais ce sera sans l’Espace info énergie. Quant aux subventions, cela est en cours d’élaboration, nous attendons les prochaines semaines pour connaître le contenu des propositions de l’association. »

Car si Etienne Samouillé reconnaît que « le Héliose d’aujourd’hui est en passe de ne plus exister, un nouveau Héliose va renaître ». Dès cet automne, une réflexion sera entamée pour envisager l’avenir.  Paul Déplaude et Etienne Samouillé ne perdent pas espoir de pouvoir poursuivre une partie de leurs actions. « Héliose dispose d’une forte composante citoyenne active au sein de son conseil d’administration et où toutes les échelles sociales sont représentées (universitaires, chef d’entreprise…). Cela nous motive et nous donne du courage pour la suite », confie Paul Déplaude.

Héliose a été créé il y a plus de 30 ans dans le but de développer et promouvoir l’efficacité énergétique ainsi que les énergies renouvelables sur le département ligérien. « Héliose c’est avant tout une association citoyenne. L’enjeu de l’association c’est agir concrètement sur le quotidien des personnes et de les faire réfléchir sur leur façon de consommer. Et nous souhaiterions conserver cela », confie le président Déplaude.

Marine Graille

Les chiffres d’Héliose pour 2014

160 adhérents
9 600 personnes sensibilisées
3 871 conseils info énergie
246 expertises énergie
2 773 personnes sensibilisées sur les animations
1 838 participants au challenge mobilité
193 familles mobilisées pour Défi Famille énergie positive



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide