Fermer la publicité

Handicap : un toit pour le répit des familles

Loire le 22 mai 2014 - Béatrice Perrod-Bonnamour - Roannais - article lu 447 fois

Handicap : un toit pour le répit des familles
Les membres bénévoles du comité Loire oeuvrent aussi à la mise en accessibilité des espaces (D.R.)

« Nous avons repris, en lien avec le siège Adep, le suivi du projet en sommeil depuis 2011 de création d’une maison d’accueil temporaire, initié par Gérard Lefranc sous sa présidence », explique Yves Lemaire, secrétaire général du comité Loire Adep.

Il a succédé en 2013 à Jean-Claude Reynard, membre de l’association depuis 1982 et secrétaire général depuis 1990. Dans le droit fil des orientations de son prédécesseur, Yves Lemaire œuvre au soutien du monde de l’handicap, via l’association.  « Par ce projet de création d’une maison d’accueil temporaire, nous permettrions,  même en cas d’urgence, aux familles de personnes handicapées (enfants et adultes), de parents vieillissants de prétendre à un peu de répit, bref de “souffler“. »
Cette maison rayonnant sur 100 km, Moulins, Saint-Etienne, Le Puy, Lyon pourrait abriter 22 personnes, en alternance pour les enfants handicapés et les adultes selon les possibilités d’accueil ; les locaux sont conçus de manière modulable pour permettre deux lieux de vie distincts et l’accueil, l’un pour les enfants, l’autre pour les adultes. Il prendrait en compte les enfants et les adultes selon les besoins réels des familles et aidants, soit en semaine, pendant les vacances ou les week-ends.
« La mairie a réservé un terrain situé à côté du lycée Jules-Ferry à 2 min à pied du foyer Alain-Lefranc, précise Y. Lemaire. Il faudrait construire la structure. Nous travaillons pour l’élaboration  du projet lancé avec l’Adep et la fondation Sainte-Marie à Paris ; ces  associations ont développé un partenariat en 2013 dans le cadre d’un accord interne pour mutualiser leurs compétences. Il s’agit de réactualiser les coûts, l’organigramme du personnel. Le comité Loire intervient entre autres sur l’originalité de ce projet qui n’existe pas en France. Notre rôle localement  est de sensibiliser les élus locaux, des administrateurs de l’ARS  (Agence régionale de santé) de la CPAM (et de la MDPH (Maison départementale pour les Handicapés). Nous nous battons pour faire reconnaître le projet afin qu’il puisse aboutir d’ici 2 ans. L’objectif serait que l’Adep porteuse et maître d’œuvre du projet fasse construire le bâtiment dont elle serait propriétaire ». Un partenariat est également engagé avec la société immobilière Opheor.

Béatrice Perrod-Bonnamour


L’Adep Comité Loire est essentiellement constitué de personnes bénévoles ; elle accueille avec plaisir toutes personnes souhaitant la soutenir. Rens. : 17, rue R. Follererau ; 04 77 71 53 25 ; 06 87 67 48 60  ; 06 42 51 54 88.



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide