Fermer la publicité

Habitat - Designers+ réfléchit à l’habitat de demain

Loire le 20 novembre 2014 - Emilie Massard - Actualités - article lu 652 fois

Habitat - Designers+ réfléchit à l’habitat de demain
Barbara Allen, Philippe Jambresic, Xuerong Besseas, Jean-Pierre Tixier et Jacques Bois (D.R.)

Xuerong Besseas et Philippe Jambresic sont architectes, Jacques Bois et Jean-Pierre Tixier sont designers.

Tous les quatre font partie du réseau Designers+ et ont décidé de s’associer il y a maintenant deux ans pour mener une réflexion croisée sur l’habitat de demain en réponse aux nouveaux usages. Ce travail de recherche interdisciplinaire entre architecture et design a abouti à deux écrits : une étude livrant un « Etat de l’art », et un cahier d’idées qui propose des outils pour concevoir des projets répondant à une variété de situations d’habiter et de contextes. « L’objectif n’est pas de créer un nouveau modèle mais une méthode souple, précise Philippe Jambresic. Montrer que l’on peut se baser sur des processus industriels tout en gardant un principe de modularité. »
La boîte à outils issue de ces réflexions propose des fiches méthode pour concevoir des projets qui répondent à une multitude de problématiques, en mettant l’usage au centre des réflexions : comment faire interagir l’habitat avec son environnement, comment intégrer des services, prendre en compte un contexte social, etc.
Investisseurs, élus, bailleurs sociaux, promoteurs, maîtres d’ouvrages, industriels et professionnel de la construction étaient invités à l’occasion de cette présentation. La Ville de Saint-Etienne est notamment dans une phase de remise en question : perte d’habitants, fuite vers la périphérie, vacance importante, etc. Jean-Claude Charvin, vice-président de Saint-Etienne Métropole en charge de l’habitat, appuyait les réflexions du collectif en incitant à « réfléchir plus globalement si l’on veut inverser la tendance. Il faut faire du logement qualitatif et adapter l’offre aux attentes des futurs habitants en prenant en compte leurs besoins et leurs valeurs. »

Emilie Massard



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide