Fermer la publicité

Hôpital de Roanne : les urgences déménagent

Loire le 05 juin 2014 - Louis Pralus - Actualités - article lu 653 fois

Hôpital de Roanne : les urgences déménagent
Les entrées seront désormais dans le bâtiment principal (D.R.)

Les travaux nécessitent de déplacer à compter du 13 juin et pour un an l'accueil des urgences au rez-de-chaussée haut de l'hôpital dans le bâtiment Jean-Bernard (accès au fond à gauche du bâtiment principal.) Déménagement dans la nuit du 12 au 13 juin.

A partir de cette date les entrées se feront selon deux circuits. Pour les patients arrivant d'eux-mêmes, accès par le hall principal, rue de Charlieu, avec fléchage ; les patients arrivant en voiture pourront utiliser les places dépose-minute entre le bâtiment Jean-Bernard et le restaurant du personnel ; pour le stationnement longue durée le parking consultants sera accessible gratuitement.

Le service va doubler de surface

Depuis 2007 l'hôpital subit de profondes modifications architecturales. Beaucoup de services ont bénéficié de cette modernisation mais pas le service d'accueil des urgences à la configuration inchangée depuis 1979. Les locaux actuels ne constituent plus un cadre adapté en terme de surface au regard des flux de passage (42 000 venues en 2013, en progression constante) et en terme de confort pour les patients et les professionnels. A son
arrivée à la direction en 2010, Mme Bourrachot a vu la nécessité de la rénovation de ce secteur. Le service souffre d'un manque de place, de salles d'examens, de zones d'attente ou d'espace pour recevoir les familles. Tous les secteurs des urgences sont concernés par les travaux : service d'accueil, unité d'hospitalisation de courte durée, Samu centre 15.
Le service va doubler sa surface de 1500 m2 à un peu moins de 3 000 m2. Il bénéficiera de deux salles d'examens supplémentaires côté « couché » et de trois salles « côté debout » en traumatologie fonctionnelle.
Une salle d'attente et une salle d’examen pour enfants seront aménagées. Une salle de déchoquage réservée à l'urgence vitale sera mise en place. Le service sera directement connecté à l'hélistation installée sur le toit du bâtiment Odile et Raoul Chattot mise en service en juillet 2014. L'hôpital profite de cette restructuration pour créer une unité  neuro vasculaire prenant en charge les AVC : l'hôpital accueille chaque année plus de 550 patients victimes d'AVC.

Louis Pralus



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide