Fermer la publicité

Groupe Hospitalier Mutualiste: L'innovation à coeur

Isère le 09 juin 2015 - David MERLE - Sciences, Santé, Environnement - article lu 404 fois

Groupe Hospitalier Mutualiste: L'innovation à coeur
David Merle - Le Dr Benjamin Faurie, Cardiologue interventionnel au GHM, innove en matière de prise en charge du SCA.

Le Groupe Hospitalier Mutualiste (GHM), établissement de premier plan en matière de cardiologie interventionnelle, innove, au bénéfice d'un nouveau type de prothèse (stent), et d'un programme unique d'éducation thérapeutique post-opératoire (programme SCArabée), dans le traitement du Syndrome Coronaire Aigu (SCA).

Le bon fonctionnement du cœur, est assuré par l’oxygène du sang, véhiculé dans les artères coronaires. On parle d’athérosclérose dès lors qu’une artère est rétrécie (angine de poitrine), voire obturée (infarctus du myocarde). Une coronographie, examen radiologique des artères coronaires, permet d’établir un diagnostic. L’angioplastie coronaire, désigne l’intervention médico-chirurgicale, visant à élargir localement une artère coronaire rétrécie, voire obturée. Elle s’accompagne dans la majorité des cas, de la mise en place d’un stent, ressort métallique permettant de localement maintenir ouverte une artère. Le geste consiste à acheminer dans l’artère coronaire, un ballonnet gonflable contenant le stent en son sein, au niveau de la zone rétrécie. Une fois gonflé, le ballonnet écrase la plaque d’athérome, rétablissant ainsi le diamètre de l’artère. Il est ensuite dégonflé et retiré, le stent restant seul en place.

Stents révolutionnaires

La géométrie d’un stent conventionnel n’est pas susceptible d’évolution, les propriétés élastiques du matériau le constituant ne le permettant pas.   Le Groupe Hospitalier Mutualiste a recours, dans certains cas spécifiques,   aux stents  de nouvelle génération développés par la société Stentys. Sise à Paris, celle-ci propose une solution innovante, par le biais d’un nouveau ressort à mémoire de forme. Auto-apposant, il s'adapte, grâce à ses propriétés élastiques, aux changements anatomiques des artères coronaires, intervenant dans les jours suivant l’incident cardio-vasculaire, limitant ainsi  les complications post-opératoires. Un programme baptisé « SCArabée », initiative unique et novatrice pilotée par le Dr Jean Pellet et son équipe, d'éducation thérapeutique post-opératoire du patient coronarien, complète la prise en charge du Syndrome Coronaire Aigu par le Groupe Hospitalier Mutualiste .

David Merle

 



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide