Fermer la publicité

Grizzly Stores teste son magasin éphémère connecté à Grenoble

Isère le 08 décembre 2015 - Laurent Marchandiau - Commerces - article lu 808 fois

Grizzly Stores teste son magasin éphémère connecté à Grenoble
DR - Le Grizzly Stores de la Caserne de Bonne, une expérience de commerce inédite.

Quelques mois après sa création, la société parisienne Grizzly Stores a opté pour Grenoble pour lancer son premier « pop up store connecté », un magasin monomarque éphémère.

Un magasin éphémère monomarque, résolument connecté afin de générer du chiffre d’affaires directement sur le site de la marque. Tel est le principe des Grizzly Stores. Un concept né de la start-up parisienne éponyme fondée en avril dernier.

« Le Grizzly Stores consiste en un espace de vente connecté monomarque », indique Pascal Granier, son président. Et de poursuivre : « la marque partenaire choisit les produits qu’elle veut mettre en avant sur le showroom (jeans, parfum, etc.). Une tablette perfectionnée intégrant un lecteur de code barre et un terminal de paiement est mis à disposition du client. Celui-ci circule dans l’espace de vente, scanne les produits qu’il souhaite acquérir puis passe commande directement sur le site e-commerce de la marque. Il n’y a pas de stock. » Et pour cause ! L’un des principaux objectifs étant de générer du trafic et des achats sur la boutique en ligne de la marque.

Capter des clients et tester des marchés​

L’intérêt pour les marques disposant d’un site d’e-commerce s’avère multiple. D’une part, développer leur notoriété dans des lieux où ils ne sont pas présents, le store générant directement du trafic et des achats vers leurs sites. D’autre part, développer une présence physique pour pouvoir non seulement tester de nouveaux secteurs géographiques à moindre coût en vue d’une implantation future. C’est le pari qu’a fait Artmadis, une boutique spécialisée dans les arts de la table. « C’est une première pour nous. Le Grizzly Store est installé du 13 novembre au 26 décembre à la Caserne de Bonne à Grenoble permettant ainsi de tester notre concept en vue d’un déploiement futur. »

Plusieurs formats de store sont disponibles allant d’un magasin vide réaménagé comme c’est le cas au centre commercial de Grenoble à un stand sur un salon, voire à une boutique mobile du type shop truck. La jeune pousse parisienne se rémunère à la fois sur la prestation technique et par une commission sur les volumes des ventes puisqu’agissant comme apporteur d’affaires. Comptant quatre collaborateurs, Grizzly Stores envisage de déployer rapidement son concept. Une vingtaine de Grizzly Stores devrait voir le jour d’ici le printemps prochain pour atteindre les 70 d’ici fin 2016.

Laurent Marchandiau



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide