Fermer la publicité

Grenoble passe au vert

Isère le 30 mars 2014 - La Rédaction - Actualités - article lu 314 fois

Les premières rumeurs donnant Eric Piolle largement en tête tombaient suite à un sondage Ipsos vers 20h30.

Puis les résultats partiels des dépouillements sont venus amplifier la tendance, au fur et à mesure de la soirée.

A 22H déjà, alors que les résultats officiels n’étaient pas encore tombés, Michel Destot, maire sortant de Grenoble depuis 19 ans, plus fidèle soutien de Jérôme Safar déclarait dans un communiqué : « Comme Saint-Etienne, Valence, Chambéry, mais aussi Reims, Roubaix, Caen, Quimper et de très nombreuses autres grandes villes, Grenoble n’a pas résisté au vote protestataire qui s’est confirmé ce dimanche. »

Au même moment, le nouveau maire s’adressait aux grenoblois, non pas à son local de campagne, mais devant le musée de Grenoble. « Ce soir il se passe quelque chose à Grenoble ! ». Puis comme pour marquer symboliquement qu’il serait un maire différent, Eric Piolle a choisi de rompre avec la tradition. Plutôt que de se rendre en préfecture, il a choisi de se rendre dans un café grenoblois pour fêter sa victoire.

A 23h11, les derniers résultats tombaient : 40,03% pour Eric Piolle, 27,45 pour Jérôme Safar, 23,99% pour Matthieu Chamussy et 8,53% pour Mireille d’Ornano.



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide