Fermer la publicité

Grenoble : Le coup de théâtre

Isère le 24 mars 2014 - La Rédaction - Actualités - article lu 1478 fois

[gallery] Ils sont 4 candidats à Grenoble à avoir passé la barre des 10%.

[gallery]

Ils sont 4 candidats à Grenoble à avoir passé la barre des 10%. C’est entre Jérôme Safar (PS) et Eric Piolle (EELV) que le combat le plus serré avait été annoncé, et c’est bien entre eux qu’il a eu lieu. D’abord annoncé en tête lors des premiers résultats partiels, le dauphin du maire sortant Michel Destot s’est finalement fait devancer par l’écologiste au fur et à mesure des dépouillements. Derrière eux, l’UMP Matthieu Chamussy et la candidate FN Mireille d’Ornano, seront aussi présents au second tour.
En chiffre, le dépouillement des voix iséroises ont données Eric Piolle (EELV) en tête avec 29,41%, Jérôme Safar (PS) 25,53%, Matthieu Chamussy (UMP-UDI) 20,86%, Mireille d’Ornano (FN), 12,56%, Philippe de Longevialle (Centre) 4,51%, Denis Bonzy (DVD) 3,53%, Lahcen Benmaza (SE) 1,82%, Catherine Brun (LO) 1,19%, et Maurice Colliat (SE) 0,81%.
Des résultats interprétés ce matin par beaucoup comme une sanction envers le gouvernement. En effet, Grenoble n’est pas la seule ville à délaisser le rose pour du vert, du bleu, ou du bleu marine. A Eybens, le sortant et président de la Métro Marc Baïetto est lui aussi en difficulté (35,63%), derrière la candidate de gauche dissidente (40,07%).



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide