Fermer la publicité

Grenoble Habitat : 58 logements à Saint-Ismier

Isère le 23 octobre 2015 - Caroline THERMOZ-LIAUDY - Région grenobloise - article lu 687 fois

Grenoble Habitat : 58 logements à Saint-Ismier
Grenoble Habitat - La 1ere pierre posée par Maryvonne Boileau, Présidente de Grenoble Habitat, Henri Baile, Maire de St Ismier, et Jean-Pau

Ils seront construits dans un quartier reculé et calme de Saint-Ismier, et respecteront les règles strictes des bâtiments basse consommation. 58 nouveaux logements, dont 17 locatifs sociaux, sont actuellement construits par Grenoble Habitat.

Un nouveau projet dont Grenoble Habitat aura la gestion et la maîtrise d’ouvrage a été lancé à Saint-Ismier il y a quelques semaines. « Le hameau d’Avalon », dont la livraison est prévue pour 2017, comportera 17 logements locatifs sociaux (13 Plus et quatre Plai) et 41 logements en accession à la propriété.

Le projet, imaginé par l’atelier JF Benoit Architecte, vient s’implanter dans le lieu-dit de « La Bâtie ». Cet espace un peu en retrait de Saint-Ismier accueillera, dans une première partie, les 17 logements collectifs locatifs sociaux, 11 logements collectifs en accession et six maisons jumelées en accession. Puis dans une deuxième tranche, 20 logements collectifs et quatre maisons jumelées en accession. Ces bâtiments, de deux étages maximum, seront organisés autour d’une place arborée et d’espaces communs organisés pour faciliter la circulation et augmenter le calme et la sécurité de la résidence.

Grenoble Habitat s’est déjà investi sur le domaine de la Bâtie. En 2003, 33 logements ont été créés lors de la réhabilitation de l’ancienne ferme du bâtiment. Ces logements ont en grande partie été mis à disposition du personnel du CHU voisin. La poursuite de l’aménagement de ce secteur devra apporter davantage de dynamisme au domaine. Techniquement, la résidence du Hameau d’Avalon veut respecter l’architecture locale grâce à l’utilisation de matières et de ton d’ocre, de grège et de gris mais s’inscrit aussi dans un registre plus contemporain : alternance de fenêtres et de grandes baies vitrées, larges balcons, terrasses ou jardins privatifs... ainsi que l’application des normes les plus avancées en matière de performances énergétiques (Bâtiment basse consommation).

Le projet, pour le locatif, est estimé à 2,61 M€, dont 297 500 € venant des fonds propres de Grenoble Habitat, 51 800 € venus de subventions de l’Etat, 12 000 € issus d’une subvention du département, et 130 277 € venant de la commune. Les 2,125 M€ restants étant apportés par les emprunts, (60 000 € d’Amallia, et 2,065 M€ de la Caisse des dépôts).

Pour les logements en accession, le taux de pré-commercialisation a été atteint, et les logements de la première tranche ont trouvé acquéreurs. La seconde tranche de travaux est à la vente.

Caroline Thermoz-Liaudy
 



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide