Fermer la publicité

Grenoble Angels souffle ses dix bougies

Isère le 26 juin 2015 - Laurent Marchandiau - Services - article lu 132 fois

Grenoble Angels souffle ses dix bougies
Laurent Marchandiau - Jean-Louis Brunet, président de Grenoble Angels et Geneviève Fioraso, députée de la 1ère circonscription de l'Isère.

L'association de business angels grenobloise, Grenoble Angels, a vu grand pour fêter son dixième anniversaire. Partenaires et anges des affaires, mais aussi entrepreneurs, étaient présents lors de cet événement qui s'est déroulé le 25 juin dernier au Stade des Alpes.

Dix années se sont écoulées depuis la fondation de l’association de business angels grenobloise, Grenoble Angels. Pour l’occasion, son président et président de France Angels, Jean-Louis Brunet a convié partenaires, anges des affaires, entrepreneurs, a une soirée évènement le 25 juin dernier au Stade-des-Alpes afin de retracer cette « success story. »

« Lorsqu'est née l’idée de créer une association de chefs d’entreprises aguerris pour accompagner des porteurs de projets et jeunes entrepreneurs, personne n’y croyait ! Ce n’était peut-être pas dans la culture dauphinoise de voir des personnes prendre des risques, d’investir dans des projets d’entreprise et de faire du business ! », se remémore Geneviève Fioraso, députée la première circonscription de l’Isère et ancienne ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche.

C’est avec l’appui de la chambre de commerce et d’industrie et notamment d’Isabel Marouard, ainsi que par le soutien des collectivités que l’association naît en 2005. Depuis, Grenoble Angels n’a eu de cesse de progresser d’année en année. « Aujourd’hui, nous sommes sur l’une des marches du podium des 85 réseaux de Business Angels existants en France, reconnu comme l’un des plus importants et dynamiques », confie Jean-Louis Brunet. Comptant 300 anges des affaires présents sur l’agglomération grenobloise, dont 155 membres actifs, l’association a investi 18,97 M€ en l’espace de dix ans dans 92 entreprises soit 125 tours de table.

Agissant en aval de la création d’entreprise, l’apport des business angels est triple : accompagner le dirigeant et son équipe, leur faire bénéficier de leur carnet d’adresses et du financement. Sans compter que l’effet de levier s’avère nettement conséquent pour une entreprise soutenue par un ou plusieurs business angels. « Sur les 18,97 M€, l’effet levier s’établit à 86 M€ environ », confie Jean-Louis Brunet. Actuellement, 75 % des entreprises accompagnées par les Grenoble Angels sont dans le secteur du numérique dont 40 % dans les technologies d’information et de communication. Un secteur porteur qui s’amplifiera dans les années à venir, en atteste la French Tech !

Laurent Marchandiau

 



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide