Fermer la publicité

Geoffroy-Guichard : une nouvelle pelouse au top niveau européen

Loire le 11 août 2014 - Daniel Brignon - Agglomération stéphanoise - article lu 3106 fois

Geoffroy-Guichard : une nouvelle pelouse au top niveau européen
La pose de la pelouse par rouleaux déroulés en bandes juxtaposées (D.R.)

La dépose de l’ancienne pelouse du stade Geoffroy-Guichard a donné l’occasion non seulement de la renouveler mais aussi d’offrir un équipement au niveau de ce qui se fait de mieux en France et en Europe.

En effet le drainage du terrain a été refait, un réseau d’arrosage intégré au terrain a été installé ainsi qu’un système de chauffage pour le maintien hors gel du terrain.

Un sol réputé réduire de 30 % les blessures des joueurs

Cette infrastructure a été revêtue, comme support de la pelouse, d’un substrat de bonne épaisseur selon le procédé de pelouse hybride développé par la société Natural grass, qui a déjà équipé le stade de l’Aube à Troyes et ceux de Marseille et Bordeaux. Le procédé repose sur la qualité de ce substrat semi-synthétique, composée de fibres synthétiques, de sable de silice et de liège, un substrat souple à mémoire de forme qui absorbe les chocs et retrouve sa forme initiale. Ce type de sol est réputé réduire de 30 % les blessures des joueurs, assure le responsable du chantier pour Saint-Etienne Métropole. L’ensemble du dispositif va entraîner un rehaussement de la pelouse de 30 cm par rapport au niveau de l’ancienne, conséquence jugée favorable à l’amélioration des courbes de visibilité des spectateurs.
La pelouse elle-même a été posée sur le substrat damé du mardi 29 juillet au vendredi 1er août et pour quelques compléments les lundi 4 et mardi 5 août par l’équipe spécialisée de la société Parcs et jardins. Les 7 880 m2 de pelouse ont été acheminés depuis Paris, le lieu de culture, en rouleaux par vagues de quatre camions quotidiens réfrigérés pour maintenir la fraîcheur du gazon. Les quinze jours qui séparaient du premier match le 17 août sont mis à profit pour assurer la pousse et l’ancrage de la pelouse au substrat et la jointure des plaques de pelouse, un délai suffisant, assure Saint-Etienne Métropole. Il est question enfin de la finition du chantier, avec l’aménagement de plans inclinés sur le pourtour de la pelouse pour rejoindre le niveau de l’allée goudronnée qui ceint le stade le long des tribunes. Ils seront revêtus de pelouse synthétique.

Un chantier à 1 M€

Le chantier global au coût d’1 M€, décidé par la nouvelle gouvernance de Saint-Etienne Métropole, sera véritablement terminé avec l’équipement du stade en luminothérapie, qui renchérit la note de 300 000 €. Il s’agit d’un équipement de rampes lumineuses roulantes pour favoriser la pousse hivernale de l’herbe et maintenir sa fraîcheur tout au long de l’année. L’éclairage naturel du stade classé stade de montagne par la Ligue nationale de football, s’avère en effet insuffisant d’autant plus que sa réhabilitation en rehaussant et fermant les tribunes réduira l’ensoleillement.
La technique de la luminothérapie a été retenue pour garantir une pelouse au meilleur niveau pour l’Euro 2016.

Daniel Brignon


Voir par ailleurs notre reportage photo en page 24.



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide