Fermer la publicité

Gastronomie - Les ambassadeurs du terroir à Renaison

Loire le 15 mai 2014 - Louis Pralus - Actualités - article lu 481 fois

Gastronomie - Les ambassadeurs du terroir à Renaison
Raymond Vial goûte chacun des produits des confréries (D.R.)

Ils étaient 80 participants, panachant leurs couleurs, représentant 12 confréries sur 13, à la salle culturelle de Renaison.

Ambassadeurs de la gastronomie locale et du terroir leurs noms fleuraient bon les producteurs locaux et AOC : confrérie de l'ordre du Vieux Pressoir, de la Châtaigne d'Ardèche, du Saint-Péray, des Amateurs du Bleu de Gex, de l'ordre des commandeurs du Bugey, des Faiseurs d'andouille de Charlieu, de la Pomme du Pilat, de la Noix de Grenoble, de la Quenelle sauce Nantua, du Vin et de la Rigotte de Condrieu, du Ramequin, des Poulardiers de Bresse.
La Loire était bien présente avec ses trois confréries : l'ordre du Vieux Pressoir, la Pomme du Pilat et les Faiseurs d'andouille de Charlieu. Cependant, il  existe un quatrième représentant de la gastronomie ligérienne : la commanderie du saucisson vigneron de Renaison. Mais celle-ci ne peut prendre place dans l'ambassade de Rhône-Alpes puisqu’elle n'existe qu'une fois par an à Renaison et que sa production n'est pas commercialisée. Ce qui ne l'empêche pas d'écouler sur les deux jours de fête de Renaison un peu plus d'une tonne de saucissons cuits dans le vin de la Côte roannaise.

R. Vial ambassadeur de l’académie

Raymond Vial, président de la chambre d'agriculture de la Loire, invité d'honneur de cette journée et fait ambassadeur de l'académie, a exprimé le regret que la fourme de Montbrison, AOC, ne soit pas érigée en confrérie. Il s'est réjoui par ailleurs que la Pomme du Pilat ait créé une nouvelle variété la Rosée du Pilat. Il a demandé à l'académie de l'appuyer auprès du président du conseil général de la Loire pour qu'on trouve les confréries le lundi de la foire de Saint-Etienne, jour de réception des élus. Il a souhaité aussi la présence de l'académie des terroirs en tenue à un des repas du congrès national de la FNSEA qui se tiendra dans la Loire en 2015.
Comme l'a indiqué  le président de l'ordre du Vieux Pressoir « On fait connaître une région par un produit. Que serait la côte roannaise sans son vin, le Pilat sans sa pomme, Charlieu sans son andouille ? »

Louis Pralus



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide