Fermer la publicité

Garçonne, le magazine de société vu par les femmes

Isère le 21 juillet 2015 - Laurent Marchandiau - Tech et Médias - article lu 2144 fois

Garçonne, le magazine de société vu par les femmes
DR - Alexandra Blanc, directrice de la rédaction et Virginie Debuisson, directrice de la publication de Garçonne.

Un nouveau média est dans les starting-blocks. Baptisé Garçonne, ce magazine de société vu par les femmes et 100 % digital prend son essence même à Grenoble, à travers Virginie Debuisson et sa nouvelle société de conseils et d'éditions, Pink in Black Media. Lancement prévu en octobre.

Nouvelle vie, nouveau média pour Virginie Debuisson. L’ancienne gérante de l’agence de relation presse grenobloise Valeur d’Image a aujourd’hui pris un nouveau départ pour surfer sur la vague du « brand journalisme » avec sa nouvelle structure Pink in Black Média. D’un côté, une activité de conseils auprès des marques, institutions et personnalités, de l’autre, une branche éditions avec la publication de magazines.

Un concept à part entière que la jeune entreprise compte bien développer avec Garçonne, son magazine vitrine. Celui-ci se présente comme « un magazine de société (im)pertinent full numérique. » Sa particularité ? « C’est un média en ligne de société vu par les femmes qui prennent leur destin en main ! », confie Virgine Debuisson, la directrice de la publication. Nulle question d’abonnement, le média sera accessible à tous, gratuitement. Car son business modèle repose à la fois sur un club VIP - la Garçonnerie - accessible pour un euro symbolique par mois donnant accès à des offres privilèges, à des marques exclusives… et d’autre part sur une boutique en ligne, le Shop. S’adressant à des profils entrepreneurs et CSP+, l’ambition de ce magazine est d’être « un projecteur digital pour les filles et garçons qui aiment les filles. »

Résolument tournés vers des articles de société, « nous souhaitons montrer les belles histoires qui marchent. » Jusqu’à présent financer en fonds propres et avec le soutien de partenaires, Garçonne lancera mi-août une campagne de financement participatif afin de recueillir 22 000 € tout en amorçant en parallèle sa phase de bêta test. « Actuellement, nous sommes en train de structurer l’équipe. Alexandra Blanc assurera la direction de la rédaction tandis que des journalistes professionnels comme des contributeurs viendront enrichir le magazine. » Rendez-vous fin octobre, pour son lancement officiel !

Laurent Marchandiau



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide