Fermer la publicité

Nuits blanches pour roman noir

Isère le 09 novembre 2015 - Patricia TRICOCHE - Livres - article lu 207 fois

Nuits blanches pour roman noir
Gaëlle Perrin Guillet - En dédicace

Le roman noir est une passion pour Gaëlle Perrin-Guillet qui depuis une dizaine d'années a pris la plume pour donner vie (et mort) à des personnages qui trottaient dans sa tête depuis bien longtemps.

Parcours atypique pour la pétillante jeune Morestelloise à la double casquette de secrétaire de mairie le jour et d’auteure la nuit. « Je travaille dans la cuisine le soir et je n’entends plus rien. J’écris quatre à cinq heures, coupée du monde et très concentrée. » Certes Gaëlle Perrin-Guillet avoue que ce n’est pas toujours facile  de concilier vie de famille et écriture. Après deux romans auto publiés Le Sourire du diable et Au Fil des morts et sa participation à deux recueils d’auteurs de polars, elle écrit Haut le chœur un roman bien noir pour lequel il faut avoir le cœur et l’estomac bien accrochés qui lui vaut le prix du polar Dora Suarez le blog en 2014.

Sa passion du polar est née avec les livres de Stephen King et Mary Higgins Clark. « Je fais partie d’une génération qui a été et continue à être bercée par les séries américaines. J’ai l’impression qu’on baigne dans un milieu policier constamment. » Le noir c’est son moteur, son adrénaline. Elle puise les caractères de ses personnages dans son quotidien et dans chacun de ses romans vous trouverez le nom de l’un de ses amis ou de ses connaissances avec le souci qu’il ou elle se reconnaisse ! Son univers noir violent et cru n’a rien à envier à ses homologues masculins brisant quelque peu les stéréotypes.  Peu de bons sentiments et des personnages multiples où se mêle le trouble et l’ambigüité psychologique.

Alors qu’elle termine son nouveau roman « Soul of London » dont la sortie est prévue en mars prochain elle avoue prendre un virage avec un policier plus historique et l’idée d’en faire une série. Mais à quelques semaines des fêtes de Noël, c’est aux enfants qu’elle a réservé une surprise avec son premier roman noir pour les 9/13 ans « La Nuit du chat noir » qui met en scène des enfants entre amitié, rivalité et énigme à résoudre. Gaëlle Perrin-Guillet une plume noire au pays des couleurs !

Patricia Perry-Tricoche

En dédicace

Gaëlle Perrin Guillet sera en rencontre - dédicace à Cultura à Bourgoin Jallieu le samedi 5 décembre de 14 h à 18 h pour son premier roman noir La nuit du chat noir pour les enfants de 9/13 ans.

 

 



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide