Fermer la publicité

BD : Fraternités, de Camus et Rosanas

le 16 mars 2014 - Mathieu Ozanam - Livres - article lu 976 fois

BD : Fraternités, de Camus et Rosanas

La franc-maçonnerie est-elle à l'origine de la Révolution française ? Les théories complotistes ont très tôt fait fortune sur ce thème et ce n'est pas en lisant Fraternités que le lecteur trouvera la réponse.

Jean-Christophe Camus (qui travaille par ailleurs depuis 2008 sur l’adaptation de La Bible en bande dessinée) et Ramon Rosanas (à qui l’on doit le 4e tome de la prenante série uchronique WW2.2) savent pourtant que tous les ingrédients sont réunis pour susciter l’intérêt. Delcourt a sollicité le « maître » en matière de sociétés secrètes et de conspiration en confiant la préface à Didier Convard, le scénariste du Triangle secret.

Nous voici donc en septembre 1792. L’avancée de l’armée austro-prussienne crée la panique. Les royalistes sont soupçonnés de préparer le retour de la monarchie et à Paris les révolutionnaires s’introduisent dans les prisons pour tuer les prisonniers. Ce sont les Massacres de Septembre. « Les jours sombres de la Terreur n’épargnent pas les francs-maçons », argumentent les auteurs. Gaston Baudecourt, membre de la Loge des Neuf Sœurs, l’une des plus importantes de l’époque,  et directeur du journal Fraternités enquête pour savoir à qui pourrait profiter de ce climat de violence. Les deux fils de Gaston sont pris à leur tour dans la tourmente révolutionnaire et la question sur l’origine de l’aîné vient mettre en péril leur famille.

La précision du trait, les angles choisis et le rythme du scenario concourent à faire de cet album une bande dessinée prenante. La série prévue en 5 tomes devrait s’enrichir en 2014 du 2e tome (1804), dont les suivants se dérouleront sous la Commune, la Première et la Seconde Guerre mondiale.

Mathieu Ozanam

 

Fraternités, 1792, l’ordre guillotiné, Camus et Rosanas, Delcourt, 14,95 €.



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide