Fermer la publicité

Franck Deville mise sur la bourse : objectif 2 M€

Loire le 07 septembre 2014 - Denis Meynard - Actualités - article lu 1447 fois

Franck Deville mise sur la bourse : objectif 2 M€
) Franck Deville : « Nous restons des artisans positionnés sur le haut de gamme » (©DENIS MEYNARD)

L’entreprise créée en 2010 par Franck et Anne Deville surfe sur le succès du macaron à la française.

Elle sera bientôt cotée en bourse. L’ancien chef du Clos Fleuri, à Saint-Priest-en-Jarez ne veut pas sortir du créneau de la fabrication artisanale de produits haut de gamme, sucrés et salés, dont il fabrique 8 t par mois. Mais il affiche l’ambition de continuer à se développer, à l’instar de ses illustres ainés que sont Ladurée (groupe Holder) et l’Alsacien Pierre Hermé. L’introduction en bourse, au Marché libre d’Euronext Paris, dans les prochaines semaines, sera un accélérateur de croissance et un facteur de notoriété pour la TPE de 13 salariés qui va doubler son chiffre d’affaires cette année, à 2,5 M€. Pour la société valorisée à hauteur d’une dizaine de millions d’euros, la volonté affichée est de réaliser une levée de fonds de 2 M€, en cédant 20 % du capital, actuellement détenu majoritairement par le couple ligérien. « La bourse va nous obliger à nous remettre en question pour être plus performant, à nous structurer et à avoir une stratégie (…) Des yeux seront rivés sur nous, cela va nous booster », commente Anne Deville. Louis Thannberger, qui accompagne le couple dans sa démarche, souligne qu’il voulait « être au côté du premier fabricant de ce produit glamour et tendance à faire appel au marché, car il y a toujours une prime au premier entrant ». Il prédit que « les macarons Franck Deville et le potentiel de croissance de l’entreprise vont facilement séduire les investisseurs ».

L’exportation dans une quinzaine de pays

« Le macaron haut de gamme s’est installé ces dernières années dans le monde entier comme un produit à part entière de la gastronomie française. A l’export nous en vendons toute l’année, alors qu’en France c’est concentré sur les fêtes », déclare le PDG. Estimant avoir réussi à imposer son savoir-faire puis son nom « grâce à ma crédibilité d’ancien restaurateur et pâtissier ». Il a fait le choix de ne pas vendre à la grande distribution au profit d’une clientèle de professionnels (restaurants étoilés, palaces, chocolatiers, épiceries fines…) en France et à l’étranger où il réalise déjà la moitié de ses ventes. Dans une quinzaine de pays en Europe, en Russie, Arabie saoudite et depuis peu en Chine. La société, qui devrait réaliser cette année son premier exercice bénéficiaire, prévoit un nouveau doublement de son chiffre d’affaires en deux ans, avec les 10 M€ en ligne de mire d’ici quatre ans. Cela se traduira par de plusieurs dizaines de recrutements « car nous restons des artisans et les opérations sont réalisées manuellement », explique le dirigeant de 41 ans. Après avoir débuté à Saint-Priest-en-Jarez, successivement à deux adresses, l’entreprise va quitter La Fouillouse pour s’installer à Roche-la-Molière en décembre. « Nous achetons à Eurovia un terrain de 3 000 m2 où se trouve un bâtiment de 1 000 m2 sur lequel nous effectuerons des travaux à partir de septembre », indique Franck Deville qui évalue l’investissement global à 500 000 €. D’autres projets sont en voie d’aboutir. Après le marché des professionnels, complété par la dizaine de boutiques en France, Suisse et Italie où sont installés des corners Franck Deville, celui des particuliers s’ouvrira plus largement, dès octobre, via un site de vente en ligne. Le catalogue comportera une gamme de macarons labellisée bio, une autre constituée de cocktails conçus avec Joseph Trotta. Tandis qu’une gamme de mini-choux, au contenu sucré ou salé, vient de faire son apparition.


Denis Meynard


Pyramide by Franck Deville ouvre à La Talaudière

Franck Deville vient de nouer un nouveau partenariat en matière de licence de marque. Avec l’ouverture à La Talaudière mardi 2 septembre d’une boutique portant son nom en façade : Pyramide by Franck Deville. Il s’est pour cela associé à Philippe Montagny, gérant du magasin voisin Option, rue Victor-Hugo, une des trois boutiques spécialisées dans la pâtisserie et confiserie qu’il gère avec ceux de Firminy et de Saint-Chamond. Pyramide by Franck Deville propose quant à lui des macarons, mini choux, coffrets de champagne, en plus d’une activité de salon de thé et de dégustation de cafés.



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide