Fermer la publicité

France Lestelle, femme de lettres

Isère le 13 juin 2015 - Jacques SAVOYE - Nord-Isère - article lu 137 fois

France Lestelle, femme de lettres
J.S - France Lestelle, femme de lettres.

Aujourd'hui Lyonnaise, France Lestelle, qui enseigna durant 25 ans dans plusieurs lycées de Bourgoin-Jallieu, vient de publier <Une étincelle sur le pavé>, son quatrième roman. Rencontre.

Si elle a établi ses pénates dans la capitale des Gaules, France Lestelle n'en oublie pas pour autant celle du Nord Isère . Et pour cause puisqu'elle fut durant un quart de siècle professeur de lettres dans plusieurs lycées de la ville ( "Sauf à Jean-Claude Aubry" précise-t-elle) mais aussi animatrice de l'Office de tourisme lorsque celui-ci était encore géré par des bénévoles sous la présidence d' Yves Lacour.

Mais c'est en qualité de romancière que France Lestelle a retrouvé la cité berjallienne, et plus particulièrement la Maison de la presse, pour la présentation de son quatrième et dernier ouvrage. Dans celui-ci, dont le titre "Une étincelle sur le pavé" lui a été soufflé par une phrase de Paul Eluard, elle interroge à sa manière le rôle du père dans notre société et le lien si particulier de l'amour filial à travers le parcours d'André qui, devenu interdit bancaire, a choisi la fuite. < Une vie de solitude et d'errance au cours de laquelle son univers bascule> dit-elle.

L' écrivaine ne cache pas que la trame de son roman lui a été inspirée par la situation de plusieurs SDF côtoyés quotidiennement à Lyon. < Mais c'est l'histoire de chemins qui se croisent et d'un SDF qui se relève > explique-t-elle. France Lestelle, qui a déjà publié  trois ouvrages aux Editions de la Boucle ("Les Agathines", "Au bord de l'horizon" et "Le doigt sur la bouche") est également l'auteur d'un petit livre sur Frédéric Dard (pour le compte de l'Office de tourisme de Bourgoin-Jallieu). Elle a aussi signé un album Jeunesse avec le dessinateur Franck Chabert.

"Une étincelle sur le pavé" est en vente à la Maison de la presse de Bourgoin-Jallieu au prix de 14 €.

J.S.



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide