Fermer la publicité

Françoise Grossetête hôte de Bourgoin-Jallieu

Isère le 15 mai 2014 - Jacques Savoye - Nord-Isère - article lu 655 fois

Campagne électorale oblige, Françoise Grossetête a évoqué la prochaine échéance européenne.

Dénonçant les discours populistes, elle affirmait : « La sortie de l’euro se traduirait par une augmentation catastrophique du coût des énergies ». Souhaitant que la France adopte une véritable politique industrielle focalisée sur la recherche et l’innovation, elle rappelait l’opposition de son groupe politique à l’entrée de la Turquie au sein de la Communauté européenne. « L’Europe doit assumer ses frontières et avoir la vraie volonté d’une politique migratoire commune » disait-elle encore. Elle manifestait son inquiétude quant à « la volonté hégémonique de la Russie », souhaitant, à propos de l’intervention française en Afrique, « une vraie politique européenne de défense ». Enfin, interrogée sur l’Accord transatlantique, elle réaffirmait son adhésion à la mondialisation. « Face aux pays émergents comme la Chine, il faut faire bloc. Avec les Etats-Unis, c’est nécessaire » disait-elle non sans admettre les craintes de certaines professions, notamment les éleveurs français.
Jacques Savoye



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide