Fermer la publicité

Formation - L’Enise se dote d’une fondation

Loire le 11 décembre 2014 - Daniel Brignon - Actualités - article lu 764 fois

Formation - L’Enise se dote d’une fondation
Les partenaires de la Fondation autour de son président désigné François Méon (D.R.)

La Fondation Enise (1) ne relève pas du statut de fondation universitaire.

La Fondation Enise (1) ne relève pas du statut de fondation universitaire. Elle est sous égide ou hébergée, en l’occurrence par la Fondation pour l’Université de Lyon, fondation d’utilité publique créée en 2012 sur le périmètre de l’Université de Lyon, la communauté d'universités et établissements qui fédère 11 universités, grandes écoles de Lyon et Saint-Etienne. Sous égide, la Fondation Enise n’en a pas moins une autonomie d’action à travers des financements fléchés, un fonds déjà déposé par les cinq fondateurs de 260 000 €. Ce sont l’UIMM, la CCI Saint-Etienne/Montbrison, la Fédération du BTP Loire, Spie Batignolles Sud-Est et l’Association nationale des ingénieurs Enise.
Dans une logique d’utilité publique et de développement du territoire, la Fondation Enise s’appuie sur le projet de l’école d’ingénieurs défini sous le titre « Ingénierie pour le développement humain ». Trois objectifs sous-tendent cette thématique : « accès à l’innovation », autrement dit structuration des relations avec le monde économique sur la base de l’innovation ; « accès à la formation », en faisant se rejoindre les publics éloignés de la formation et les territoires en demande de compétences ; « accès au bien-être », affirmation d’une responsabilité sociétale de l’école dans la contribution à l’amélioration de la qualité de la vie.
Ces objectifs vont se traduire concrètement dans un premier temps par le financement d’une chaire « accès à l’innovation », pour animer une action de transfert d’innovations dans les PME déjà expérimentée à l’Enise à travers les projets de fin d’étude qui consistent pour un élève à développer pendant un an un projet d’innovation dans une entreprise. Une deuxième chaire est sollicitée par le comité exécutif de la Fondation autour de l’ergo-design. La Fondation souhaite ouvrir en effet un champ de recherche et développement dans ce domaine qu’elle soupçonne peu exploré, avec tous les partenaires concernés.
Daniel Brignon


(1)
Enise : École nationale d’ingénieurs de Saint-Étienne.



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide