Fermer la publicité

Formation - 15 métiers sur un seul site

Loire le 11 décembre 2014 - Louis Pralus - Actualités - article lu 300 fois

C'est le seul exemple dans la Loire.

Sur un même site au CFA du Roannais à Mably cohabitent CFA de l'artisanat, 740 apprentis et 11 métiers, ouvert en 1974 et CFAI de l'industrie, qui vient d'ouvrir avec ses 80 apprentis et ses 4 métiers (chaudronnerie, soudure, productique-usinage, électronique). La formation va dans les deux cas du CAP au BTS. C’est la chaudronnerie qui a rapproché les deux. Henri Beaulieu, directeur du CFA de l'artisanat, raconte. « Le CFAI avait le bac pro en chaudronnerie et nous le CAP. On a demandé au conseil régional la fermeture de notre CAP et quand on a su que le CFAI cherchait un lieu pour faire à Roanne toute la chaudronnerie, on lui a proposé notre site. »
Avec deux gestions indépendantes, le CFA de l'artisanat (géré par l'Arpa, comprenant CCI, chambre de métiers et Roannais agglo) et le CFAI (géré par  l'UIMM Loire, union des industries et métiers de la métallurgie) ont cependant des services mutualisés. Une salle de réunion et de conférence au CFAI est partagée, une salle de science pour les travaux pratiques, le centre de documentation du CFA, un atelier maintenance auto dans le CFAI, l'enseignement formation secourisme au CFAI, deux salles de cours au CFAI,  le professeur de sports est également partagé, y compris avec la MFR de Saint-Germain-Lespinasse. Par ailleurs, les élèves du CFAI 1ère année peuvent prendre leur repas au CFA.
La tendance actuelle dans l'apprentissage est plutôt réjouissante pour Henri Beaulieu. « La section boucherie ne marchait pas bien il y a 5 ou 6 ans ; aujourd'hui nous avons 80 apprentis !  Il en est de même pour la boulangerie-pâtisserie qui avait baissé et qui reçoit aujourd'hui 190 jeunes. Se maintiennent bien la section cuisine et malgré la crise la section automobile, qui est dans un projet de développement numérique. Nos effectifs restent stables. En 5 ans nous avons pris 100 apprentis de plus. »

Louis Pralus



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide