Fermer la publicité

Les belles surprises de la 14e édition des Poly'sons de Montbrison

Loire le 17 décembre 2016 - Florence Barnola - Musique - article lu 206 fois

Les belles surprises de la 14e édition des Poly'sons de Montbrison
Yann Orhan - Le musicien folk-blues Dick Annegarn viendra jouer aux Pénitents en février

Du 10 janvier au 23 février, les Poly'sons vont résonner et rayonner à travers le Forez, et au-delà. Trente-six artistes sont attendus dont Dick Annegarn, Alex Beaupain ou encore Jeanne Cherhal… Cette 14e édition est également marquée par le départ en retraite du directeur des Pénitents, théâtre organisateur du festival.

Tout au long de sa saison culturelle, le théâtre des Pénitents accueille, accompagne les musiciens, chanteurs à texte. L'équipement culturel montbrisonnais est l’un des fiefs ligériens de la chanson française et francophone.

Les mois de janvier et février sont spécialement dédiés aux répertoires musicaux en langue française. Têtes d’affiches, artistes émergents… Ils sont nombreux à avoir foulé la scène montbrisonnaise (et scènes foréziennes).

Le directeur des Pénitents, Dominique Camard, a créé les Poly’sons en 2004, voulant inscrire à son programme des talents confirmés et mettre en exergue des jeunes artistes en devenir. Cet axe s’est renforcé au fil des éditions avec notamment la mise en place du Tremplin des Poly’sons quelques éditions plus tard (lire encadré).

En Forez et dans le Rhône

Pour la 14e édition, 36 artistes se produiront dans cinq lieux foréziens différents : au théâtre des Pénitents (la majorité de la programmation), mais aussi à la salle Aristide-Briand de Saint-Marcellin-en-Forez (Sarah Mikovski qui swingue entre humour et mélodies bien ciselées), au château de Goutelas (Odlatsa, gagnant 2016 du Tremplin) situé à Marcoux, à la  salle du Prieuré de Saint-Just-Saint-Rambert (Gil Chovet/Clément Bertrand), et au restaurant Les Epilobes à Chalmazel (Guillaume Farley). Au tableau d’affichage des lieux d’accueil retenons également le Théâtre de l’Iris, à Villeurbanne, qui accueillera le concert de Clément Bertrand et celui de Guillaume Farley. Au total, 22 concerts seront joués entre janvier et février.

Au théâtre des Pénitents, se dérouleront 17 soirées dont le Tremplin, deux concerts jeune public (parmi lesquels le concert du régional Gil Chovet), les concerts « service compris » dont une soirée consacrée aux jeunes découvertes. Cette dernière formule consiste en deux prestations musicales entrecoupées d’une collation froide.

Cette édition, parmi les groupes qui se prêtent au « service compris », on notera : Chloé Lacan (et deux acolytes multi-instrumentistes), le duo Cyril Mokaiesh et Giovanni Mirabassi (ils partent à la rencontre de grands artistes naufragés de la chanson française, avec des accents rock et jazzy), Imbert Imbert (en duo avec le contrebassiste Stephen Harrison), Nicolas Jules (en trio avec le batteur Roland Bourbon et le violoncelliste Clément petit), ainsi que de jeunes pousses comme Baptiste W. Hamon (son 1er album oscille entre folk et chanson française), Barbara Weldens (Révélation Scène 2016 de l’Académie Charles-Cros) et Laross (du concentré de rock).

 

Dick Annegarn, Alex Beaupain, Jeanne Cherhal…

Comme chaque année, les artistes émergents côtoient des musiciens confirmés au sein du festival forézien. Jeanne Cherhal ouvre le bal cette année. Dans une version intimiste, elle va se produira seule en scène, avec son piano, parcourant ainsi ses cinq albums.

Cette 14e édition invite également en Forez une grande figure de la chanson francophone, le néerlandais Dick Annegarn. Le musicien qui œuvre dans le folk-blues depuis les années 1970, est passionné par la langue française et signe donc la plupart de ses textes en français. Son dernier album, Twist, n’est pas un hommage au yé-yé mais conforte plutôt son exploration des mélodies folk-blues tout en y mêlant des accents pop.

Enfin cette édition s’avéra singulière parce qu’en cours de festival, son instigateur Dominique Camard, tirera sa révérence pour laisser la place à Henri Dalem. Il se pourrait pourtant bien que nous retrouvions d’une manière ou d’une autre (entre deux trek sud-américains) l’emblématique directeur…

Florence Barnola

Les Poly’sons du 10 janvier au 23 février 2017, plus d’informations sur www.theatredespenitents.fr

En avant pour le 11e Tremplin des Poly’sons

Avec des partenaires public et privés, le théâtre des Pénitents organise ce tremplin ouvert aux groupes et artistes issus de la région Auvergne-Rhône-Alpes. Ce concours s’adresse aux auteurs-compositeurs âgés de plus de 18 ans, en solo ou en groupes, dont le répertoire musical (en langue française) entre dans le cadre des musiques actuelles (chanson, rock, rap, reggae, électro…).

Un jury sélectionne quatre groupes ou artistes qui se produiront ensuite sur la scène du théâtre des Pénitents dans des conditions professionnelles. Cette année les artistes concourront le 11 février.



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide