Fermer la publicité

Forez - Tourisme : le bilan mitigé du Forez

Loire le 02 octobre 2014 - Louis Thubert - Actualités - article lu 410 fois

Forez - Tourisme : le bilan mitigé du Forez
L'office de tourisme voit dans la création d'une réserve naturelle sur le fleuve Loire un futur atout (D.R.)

Malgré le mauvais temps, l'office de tourisme de Loire Forez dresse un bilan satisfaisant.

6 % de visiteurs de plus qu'en 2013 ont poussé les portes d'une des maisons du Tourisme communautaires, situés à Montbrison, Saint-Just-Saint-Rambert, Chalmazel ou Essalois. Cela représente 5 808 vacanciers supplémentaires, signe que « les indicateurs sont encourageants » pour Bruno Javerzac, directeur de l'office de tourisme de Loire Forez.

« On fait dans le qualitatif, pas dans le tourisme de masse »

Car au niveau national, le tourisme n'est pas à la fête. 4 % de touristes en moins sur le territoire cet été. Pour Météo France, les mois de juillet et d'août derniers étaient tout simplement les plus pluvieux depuis 1959. Le mauvais temps, c'est connu, n'aide pas l'industrie du tourisme. Un secteur déjà vulnérable en période de crise.
Loire Forez semble avoir enregistré ce constat et orienté sa politique touristique vers un public de proximité. L'une des actions de 2013 avait été la mise en place du site www.randos-loireforez.com, qui répertorie les circuits pédestres du territoire. Avec 85 % de Ligériens parmi les visiteurs des maisons du tourisme, le tourisme local est prédominant. La stratégie, plutôt que d'utiliser des plages (bien rares dans le département) ou des montagnes (petites comparées aux Alpes) afin d'attirer les Français, semble de jouer sur les touristes qui, pour des questions de budget, de choix régionaux ou environnementaux, décident de ne pas partir en vacances, ou moins loin.
« On fait dans le qualitatif, pas dans le tourisme de masse, explique Bruno Javerzac. Les pratiques douces et la protection de l'environnement permettent de garantir une qualité paysagère et environnementale. » L'office de tourisme voit donc la création d'une réserve naturelle sur le fleuve Loire d'un œil plutôt favorable. « La clientèle est sensible à cela, ajoute Patrice Couchaud maire de Champdieu et vice-président en charge du tourisme à la communauté d'agglomération Loire-Forez. C'est un plus pour l'activité touristique ».
Ailleurs dans le Forez, les résultats sont contrastés. Si l'office de tourisme de la communauté de communes du Pays de Saint-Galmier peut se targuer d'avoir 7 % de visiteurs en plus, et 28 % d'appels téléphoniques supplémentaires par rapport à 2013, la fréquentation était en baisse à celui de Feurs. « Il y avait plus de visiteurs les six premiers mois de l'année, déclare une employée de l'office de tourisme de Feurs. Mais la baisse était de 500 personnes par rapport à juillet-août 2013 ». 16 % de moins tout de même, selon nos calculs.

Louis Thubert



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide