Fermer la publicité

Forez Tourisme : la mutualisation, ça marche

Loire le 11 septembre 2014 - La Rédaction - Forez - article lu 520 fois

Forez Tourisme : la mutualisation, ça marche
La date tardive de l'assemblée se justifie du fait des élections (D.R.)

Cette association a été créée en juin 2006 dans le but d’assurer la promotion et le développement touristique des 133 communes membres du Syndicat des Pays du Forez.

La date tardive de l’assemblée se justifie du fait des élections. « Nous avons souhaité attendre la mise en place des nouvelles instances  municipales et intercommunales pour pouvoir vous présenter le bilan de l’année 2013 et les actions en cours sur cette année 2014 », confie le président.
Animé par sept offices de tourisme, le territoire concerné s’étend de Noirétable à Panissières et Saint-Galmier, de Viverols à Saint-Bonnet-le-Château, en passant par Saint-Anthème, Chalmazel, Boën, Montbrison, Feurs, Montrond-les-Bains, Saint-Just-Saint-Rambert. Le regroupement de cet ensemble s’est effectué avec une méthode de travail : la mutualisation. La formule a permis une harmonisation de l’ensemble des actions conduites dans le Forez. Des offices de tourisme de Provins, de la Baie de Somme, de Vichy, de Savoie, d’Ardèche, du Midi, s’en inspirent.
Grâce à la mutualisation et au partage des compétences, Forez Tourisme peut concevoir par ses propres moyens les documents de promotion du territoire : « les techniciens des offices de tourisme sont des professionnels ». Ils se répartissent en quatre groupes travaillant sur quatre thèmes : commercial, édition, web, salons. Forez Tourisme réalise une régie publicitaire pour ses éditions grand public afin de diminuer les coûts d’impression. Pour l’année 20213, cette régie a permis de dégager pour 13 940 € de recettes. Trois guides grand public paraissent annuellement : Guide des hébergements (15 000 exemplaires), Carte touristique (35 000 exemplaires, bilingue), Guide des manifestations (25 000 exemplaires). Des éditions professionnelles sont publiées, pour adultes, enfants, tourisme d’affaires.
En 2013, les sept établissements publics de Coopération intercommunale (communautés de communes et communauté d’agglomération) ont rétrocédé à Forez Tourisme 33 % de la taxe de séjour collectée sur leur territoire. Cet apport financier a pris le relais de la Région qui finançait jusqu’alors le fonctionnement de l’association dans le cadre d’un CDDRA, Contrat de développement durable Rhône-Alpes (« 1 M€ en faveur du tourisme » rappelle la conseillère régionale Rosa Aranda).
L’animation générale de Forez Tourisme, qui tient une réunion technique chaque premier jeudi du mois, est assurée par Muriel Barrier. Céline Roche est la référente du service commercial.
Une gestion raisonnable a permis à l’association de dégager un résultat positif de 20 215 € pour l’exercice 2013, ce qui permettra de résorber en partie le déficit de l’année précédente (41 107 €). Le redressement se poursuit en 2014. Le service commercial a démarché des autocaristes pour promouvoir la « Destination Forez » et faire valoir les atouts de cette petite région qui s’étend des bords de Loire à Pierre sur Haute et au-delà.
Christophe Bazile, maire de Montbrison, observe avec optimisme la nouvelle organisation territoriale dans laquelle Rhône-Alpes et Auvergnes formeront une seule région : « Nous allons devenir territoire central et aurons à faire connaître toutes les petites pépites que nous avons ».



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide