Fermer la publicité

Florilège 2015 #12 : the last but not the least

Loire le 05 décembre 2015 - Florence Barnola - Musique - article lu 90 fois

Florilège 2015 #12 : the last but not the least
A.Lauriol - Thylacine en concert au FIl début décembre

L'année se termine, laissant place aux fêtes avant que la prochaine ne s'égrène. La musique en décembre ne cessera pas de vibrer pour autant, elle se fera électrique, classique, colorée… Voici quelques concerts à Saint-Étienne et sa région.

Soirée électrique au Fil

Cette grande figure du jazz contemporain, est à la fois chanteuse, musicienne, et compositrice. Elle s’appelle Jeanne Added et elle est Reimoise d’origine. Reims où elle a commencé à étudier le violoncelle et le chant lyrique au Conservatoire national de région. En plus de ses  études de chant lyrique au CNR de Reims, elle intègre en 2001 le Conservatoire national supérieur de Paris où elle est la première chanteuse admise dans la classe de jazz. Elle entrera par la suite à la Royal academy of music de Londres… Côté scène, en 2005 elle devient membre actif du quartet What do you mean by silence ? (de Vincent Courtois), et du trio Yes is a Pleasant  Country (en compagnie de Vincent Lê Quang et Bruno Ruder). C’est en 2008 qu’elle se lance dans une carrière solo, à l’occasion du festival Vague de jazz, en s’accompagnant de sa basse électrique. Elle n’abandonne pas pour autant le travail en « band », puisqu’en 2009 elle monte Linnake, un trio post grunge.

En  2011, elle fait la première partie en solo de The  Dø et sort un EP. En 2013, elle se fait remarquer pour sa coopération sur le disque de Rachid Taha dans une reprise du tube d’Elvis Now or never. Enfin en juin 2015, elle sort son premier album Be sensationnal, étonnamment rock.

Pour sa première partie : Mansfield.Tya, un groupe nantais qui a déjà 4 albums à son actif  dont Corpo Inferno.

Jeanne Added, samedi 5 décembre au Fil à 20 h 30.

 

 

Jazz made in Toulouse

Le quartet toulousain Pulcinella propose un jazz éclectique (rock, tango, musette…) en y incorporant un instrument très chanson française, l’accordéon. Déjà 6 albums pour le groupe dont l’Empereur sorti cette année. A découvrir urgemment pour les retardataires, ça tombe bien ils se produisent au Fil le dimanche 6 décembre à 18 h.

 

 

Un dîner et un concert

L’Opéra de Saint-Étienne invite les spectateurs à écouter de la musique de chambre dans un lieu atypique, l’hôtel Mercure, au cours d’un dîner. Terres espagnoles puise dans le répertoire populaire ibérique, se voulant un voyage dans les différentes provinces espagnoles vues à travers plusieurs siècles. Le concert, interprété par un quatuor à cordes issu de l’Orchestre symphonique Saint-Étienne Loire mettra à l’honneur le compositeur de la Renaissance Diego Ortiz ( Doulce memoire), du XXe Gaspar Cassado (Prélude pour violoncelle seul), Joaquin Turina (La oracion del torero), Pablo de Sarasate issu du XIXe (Airs bohémiens) ainsi que Isaac Albeniz (Asturias, Cadiz, Cordoba, Mallorca, Sevilla).

Terres Espagnoles, à l’Hôtel Mercure le jeudi 10 décembre à 20 h.

L’homme a tête de chou

C’est le fils de Jacques, mais bien que « fils de » il n’a rien à lui envier car il a un univers bien à lui, reconnaissable à sa voix caverneuse et cassée. Arthur H a commencé dans le jazz tout en s’ouvrant à d’autres influences (électro, rock, funk, musique tzigane le chanson, le punk, le blues, le tango etc.) avec pour modèles Thelonious Monk, Tom Waits, ou encore les Sex Pistols… C’est un musicien raconteur d’histoires. Plus que des concerts, il réalise parfois des spectacles, en mélangeant poésie, conte et l'humour. Pour ses 25 ans de carrière il vient de sortir une intégrale de 18 CD et vient de rééditer son dernier album, Soleil dedans, sorti en 2014, (dont le somptueux morceau Navigateur solitaire) dans lequel il prouve qu’il peut encore étonner en faisant prendre de la hauteur à sa voix (Une femme qui pleure) mais toujours avec le groove.

Arthur H, le 11 décembre à la salle Aristide Briand de Saint-Chamond.

Florence Barnola

 



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide