Fermer la publicité

Firminy - L'œuvre de Le Corbusier candidate au classement Unesco en 2016

Loire le 18 septembre 2014 - La Rédaction - Agglomération stéphanoise - article lu 1725 fois

Firminy - L'œuvre de Le Corbusier candidate au classement Unesco en 2016
Pour Firminy, seule la Maison de la culture, voisine du stade est intégrée dans cette nouvelle candidature (© Ville de Firminy)

La première tentative de classement  avait eu lieu seulement en 2009, après la création de l’association des villes ayant un bien le Corbusier, dont le maire de Firminy est le président fondateur.

Après le refus de la candidature, une deuxième tentative avait vu sa proposition de  classement « différée ». Le dossier portait sur une série de 19 biens appartenant à six pays. Bien que les experts d'Icomos aient pointé quelques aspects négatifs, le comité du patrimoine mondial avait néanmoins « félicité les Etats pour les améliorations apportées au dossier, notamment l'établissement d'un réseau des villes qui témoigne de l'implication des populations locales et l’institution d'une conférence permanente comme outil de conservation et de gestion des sites ».
Cette fois, le maire de Firminy a bon espoir que le dossier présenté par la France, au nom des sept pays, aboutisse. Le nouveau dossier, plus resserré, a été bâti en tenant compte des observations du Comité, certains site ayant été supprimés au profit d'autres plus emblématiques: ainsi, l'unité d'habitation de Firminy disparaît au profit de la Cité Radieuse de Marseille. Mais la grande nouveauté est l'entrée de l'Inde dans l'association des villes candidates  et avec elle trois bâtiments du Capitole de Chandigarh. Au total ce seront 17 biens issus de 7 pays (1) qui seront présentés.
Après une première présentation du dossier  aux experts d'Icomos en juin 2014 à Doha (Quatar) puis une rencontre en juillet avec les ambassadeurs des six autres pays, l'association soumettra le dossier au comité du patrimoine mondial de l'Unesco à partir d'octobre, ceci pour un pré-examen de « complétude » afin de vérifier s'il répond aux critères demandés, avant la remise définitive de la candidature en janvier 2016.
Marc Petit, qui est confiant dans « la reconnaissance de la valeur exceptionnelle des biens présentés » s'est félicité, au nom de l'association, de l’implication forte des villes  et du soutien apporté par la Fondation le Corbusier, qui  assure la coordination du dossier et par l'ambassadeur de France auprès de l'Unesco, Philippe Lalliot. »


(1) Les 7 pays: la France, la Suisse, l 'Allemagne, la Belgique, le Japon, l'Argentine et l 'Inde.



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide