Fermer la publicité

Firminy - Des urgences à la hauteur de l 'activité

Loire le 27 novembre 2014 - La Rédaction - Agglomération stéphanoise - article lu 273 fois

Firminy - Des urgences à la hauteur de l 'activité
(D.R.)

Quels étaient les problèmes des anciennes urgences ? Elles étaient liées à la configuration du local trop petit - 700m2 - pour une activité passée de 12 000 passages en 1994 à 30 000 cette année, et les locaux, en forme de couloir,  ne permettaient pas de différencier la partie SAU (service d'urgence) de la partie UHCD (hospitalisation de courte durée).

Quels étaient les problèmes des anciennes urgences ?

Elles étaient liées à la configuration du local trop petit - 700m2 - pour une activité passée de 12 000 passages en 1994 à 30 000 cette année, et les locaux, en forme de couloir,  ne permettaient pas de différencier la partie SAU (service d'urgence) de la partie UHCD (hospitalisation de courte durée). Nous n'avions pas une zone de tri efficace.

Comment s'est fait le travail avec les architectes ?

Depuis trois ans, nous avons  été associés au travail des architectes, et eu une soixantaine de réunions avec eux. J’ai assisté personnellement avec deux collègues à 35 réunions, c'était très profitable et pour eux et pour nous, du coup nous sommes devenus amis.

Les urgences aujourd'hui ?

Elles font 1700 m2 ce qui permet de différencier l’accueil SAU (urgences) et l'accueil SAV (services des urgences vitales). Nous avons aussi une salle de police pour isoler les problèmes judiciaires des problèmes courants. Nous sommes passés de 10 à 18 lits, dont quatre au lieu de deux pour les urgences vitales. Les salles d'examen passent de quatre à sept. Nous avons aussi intégré le service des urgences pédiatriques, ce qui fait de nous un service d'urgence polyvalent. On a pu faire une filière « situation sanitaire exceptionnelle » en cas par exemple d'extension d'épidémie Ebola ou de problème NRBC (Nucléaire, radiologique, biologique ou chimique). Ces nouveaux locaux ont changé la vie du personnel (1). Nous sommes en période d'adaptation, la surface est grande donc se pose le problème de  la fatigue physique, tous les jours nous sommes amenés à gommer les points durs du fonctionnement ; nous ferons le point  après les fêtes de fin d'années. Firminy occupe une place stratégique en Loire-Sud, nous sommes un service dynamique au sein de l'hôpital appelé à se développer au sein de la région.


(1) le service comprend une soixantaine de personnes 11 médecins (8,6 temps plein), 20 infirmières, une vingtaine d'aides-soignantes, 9 internes, deux externes et des stagiaires.



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide