Fermer la publicité

Firminy - 400 000 € pour le budget participatif des quartiers

Loire le 03 avril 2014 - La Rédaction - Agglomération stéphanoise - article lu 679 fois

Firminy - 400 000 € pour le budget participatif des quartiers
Le budget participatif de la Ville de Firminy qui offre aux habitants des 6 quartiers de la cité la possibilité de s'impliquer dans la vie de leur quartier à travers des réalisations concrètes.

La mairie de Firminy consacre 9 % de son budget de travaux d'investissement au budget participatif, soit 400 000 € répartis en 6 quartiers en fonction du nombre d'habitants.

Dès le vote du budget général, des questionnaires sont distribués aux habitants, les propositions recueillies par les conseils de quartiers, sont étudiées en réunion publique de quartier, (3 au total) avec le maire et sa 1re adjointe,  les présidents et présidentes de quartier, les deux élus référents du quartier, et les services techniques. Après la première réunion, les services techniques étudient la faisabilité technique, financière et administrative des projets. Ils communiquent les résultats avant  la seconde réunion de quartier, en octobre, pour que les habitants puissent prioriser les projets. « Outre la transparence des informations, tient à  souligner le maire Marc Petit, cette démarche permet aux habitants de prendre conscience des délais et des coûts des équipements. » Les votes finals qui ont eu lieu en fin d'année ont déterminé les projets à réaliser en 2014.(1)
« Nous équilibrons les travaux par quartiers, en tenant compte des diverses contraintes de la vie de la cité »,  assure Laura Béal, responsable démocratie participative, qui coordonne les projets et fait l'interface entre les différents acteurs, élus, services techniques et conseils et présidents de quartiers.
Tout au long de l'année, sur le terrain, les délégués de quartier participent avec le maire aux visites proposées par les services techniques afin d'affiner le projet et de voir le suivi des travaux.

Les principaux  projets 2014

Centre : création d'un parking sur la parcelle Loire/Vimore; réfection des trottoirs chemin de Sous-Marquant (90 400 €).
Chazeau : balisage des sentiers pédestres; réaménagement du sentier de Lameth; vidéoprotection place des Carmes (48 000 €).
Fayol : création d'un parking, école de Fayol, carrefour à feux, boulevard Fayol (65 280 €).
Firminy Vert : parcours sportif bois des Bruneaux, réaménagement aire de jeux, rue des blancs bouleaux, chicanes de ralentissement rue de Chanzy (73 600 €).
La Tardive : WC publics dans le parc de Sous-Paulat (56 320 €).
Le Mas : plateau traversant, et réfection des trottoirs rue du Bas-Mas(66 400 €).
En cas de dépassement du budget participatif, et à titre exceptionnel, le complément est pris sur le budget général.

Florence Maloubier, présidente des « 6 quarts »

Florence Maloubier, est arrivée à Firminy il y a 40 ans. Elle fut membre du conseil du quartier du Mas, dès 2001, puis présidente en 2012 et aujourd'hui présidente du conseil des 6 quartiers, « les 6 quarts ».

Quel est votre rôle en tant que présidente du conseil de quartier du Mas ?

Comme toutes les présidents de quartier, avec mon équipe nous essayons de donner plus de vie au quartier grâce à la subvention donnée par la mairie pour le quartier. Le conseil choisit ses animations, il joue aussi un rôle important dans la préparation du budget participatif. Il faut rencontrer les habitants, les écouter pour savoir ce qu'ils souhaitent et les inciter à voter et à venir aux réunions. Nous avons de plus en plus de participants. Après les décisions du budget participatif, sur le terrain, il faut expliquer les choix, et aussi faire comprendre aux gens qu'ils n'auront pas tout de suite tout ce qu'ils demandent et qu'on doit remettre des choses à l'année suivante car les gens n'ont pas conscience du coût des choses, mais cela se passe bien.

Et votre rôle en tant que présidente des « quarts » ?

C'est intéressant, de participer aux réunions. Il y a non seulement les déléguées des « 6 quarts », mais aussi des associations, des maisons de jeunes et des centres sociaux, chacun apporte ses idées pour mieux faire vivre les quartiers. Nous avons de bons rapports avec les élus et les services techniques, et pour ma part, je travaille beaucoup en amont avec Laura Beal pour les 6 quartiers. Pour moi, le budget participatif été une très grande innovation qui nous permet de créer du lien entre les habitants, et  de discuter de leurs besoins avec les élus et de proposer des améliorations pour la vie du quartier auxquelles ils n'auraient pas forcément pensé.



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide