Fermer la publicité

Fibre optique : le Voironnais y va groupé

Isère le 01 octobre 2015 - Xavier Alix - Tech et Médias - article lu 2118 fois

Fibre optique : le Voironnais y va groupé
stocklib - Le très haut débit sur fibre optique désormais accessible

Quand des dizaines de TPE/PME voironnaises se regroupent pour obtenir le très haut débit sur fibre optique à prix modique, cela fait mouche. Lancée il y a plus d'un an, soutenue par l'agglomération, la démarche a abouti en juillet. Elle doit s'étendre sur tout le territoire.

« Ce n’est ni plus ni moins que le résultat d’un groupement d’achat », résume Joël Serres. Et c'est pourtant bien une première en France. Consultant au service de l'agglomération du Pays voironnais, Joël Serres a coordonné une mobilisation lancée il y a plus d’un an par des entrepreneurs voironnais à le tête de TPE et PME des zones d'activités Champfeuillet/Parvis.

Objectif : obtenir rapidement une connexion au très haut débit sur fibre optique avec un prix de services accessible aux petits budgets. L’ambition de « Pays Voironnais numérique » (association créée par le collectif d’entreprises) est en effet de fournir à ses membres des services professionnels sur fibre optique dans une gamme de prix de 80 à 300 € par mois au lieu de 700 à 1 000 €. Depuis juin, l’objectif est rempli pour ces deux zones d'activités qui cumulent environ 80 entreprises pour 500 emplois. « La démarche est une première en France. Ce qui fait que l’on n'a pas d’équivalents rapport prix/services ailleurs dans le pays. » Engagé pour le haut débit depuis 2008, le Pays voironnais a délégué pour 22 ans à SFR collectivités la construction et l’entretien du réseau. Il fournit l’architecture et les services associés aux fournisseurs d’accès Internet. Les opérateurs, eux, sont cinq à s’être manifestés pour proposer aux prix indiqués les services sur fibre optique.

Mi septembre, lors d’une soirée célébrant ce « succès » dans les locaux de l’entreprise TKM, l’enjeu était rappelé : rester compétitif pour ne pas se délocaliser à terme, « le débit de la fibre optique pouvant être comparé au passage de 100 TGV contre celle d’une voiture dans le même temps avec le cuivre. » Présent ce soir-là, Julien Polat, maire de Voiron saluait ce « modèle à la construction remarquable. » Lui aussi présent, Jean-Paul Bret président de l’agglomération voironnaise rappelait que si le développement de l’infrastructure sur le territoire ces sept dernières années avait permis de rendre éligible 100 % des entreprises, « l’accès aux services fibre optique restait financièrement inaccessible aux TPE-PME. D’où ce partenariat innovant. » Juste un début. L’objectif est désormais de déployer ce dispositif « d’ici 2017 » sur toutes les zones éligibles du Pays voironnais.

Xavier Alix



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide