Fermer la publicité

Faits divers insolites d'hier

Loire le 07 août 2015 - Louis Pralus - Roannais - article lu 180 fois

Ils sont amusants ou tragiques, ils pourraient être un point de départ pour un roman plus vrai que nature. D'hier et d'autrefois, L'Essor Affiches vous propose des faits divers insolites pendant l'été.

Où est le trésor de Saint Polgues ?

Arrêté le 26 octobre 1793, sur ordre de Javogues, le comte de Saint-Polgues fut un des premiers guillotinés de Feurs le 3 janvier 1794. On l'accusa d'idées contre la Révolution et d'avoir « abusé depuis longtemps de ses immenses richesses pour vexer les pauvres ». Après 9 jours d'inventaire au château les soldats cherchèrent le « trésor de Saint-Polgues » que des habitants avaient signalé mais il ne fut jamais trouvé. D'autres cachettes furent trouvées. Le charpentier en signala une de 150 000 livres et  reçut en récompense  200 livres. (Histoire de Saint-Polgues de Lucien Boudot).

Les châtelains sautent par la fenêtre

En 1785 François Bouvet, un Lyonnais, refit entièrement l'intérieur du château de la Roche et couvrit les murs de boiseries et tapisseries. Cinq ans plus tard une inondation terrible emporte le parapet du jardin et le mur d'enceinte. Les châtelains échappent à la noyade en sautant par une fenêtre du 1er étage et en fuyant sur une barque. Une plaque rappelle  l'événement 25 m au-dessus du fleuve  : « La Loire est venue là le 11 novembre 1790. »

Que faire de la « capucinière » ?

Le 23 mai 1841 L'Écho de la Loire donne son avis sur l'avenir de l'ancien couvent des capucins de Roanne, chassés à la Révolution. « Que fera-t-on de la capucinière ? Nous désirerions de tout notre coeur qu'on le jette en bas pour élever à sa place un hôtel de ville digne de l'importance croissante de notre cité et qu'on y bâtit une salle de spectacle, telle qu'on nous l'a présentée il y a déjà quelques années... »  (À suivre).

Louis Pralus



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide