Fermer la publicité

Exposition : souvenir de 79 Poilus

Loire le 06 novembre 2014 - La Rédaction - Forez - article lu 458 fois

Exposition : souvenir de 79 Poilus
« Nous souvenons du sacrifice de nos poilus. De ceux qui ne sont jamais revenus, des "gueules cassées" aux corps abîmés et aux esprits traumatisés », a déclaré le maire Ch. Bazile (D.R.)

Lundi dernier, pour le lancement des commémorations de la Première Guerre mondiale, le portail de l’ancienne caserne de Vaux a été illuminé en bleu-blanc-rouge.

Christophe Bazile, maire, rappelait la mémoire des 2 362 hommes du 16e Régiment d’Infanterie morts au combat. Jusqu’au 23 novembre, chaque soir le portail de Vaux et le monument aux Morts du jardin d’Allard s’illumineront en tricolore à la tombée de la nuit.
Le deuxième rendez-vous de la soirée avait lieu dans la salle de l’Orangerie, pour le vernissage de l’exposition « Parcours du Centenaire, Montbrison dans la Grande Guerre », avec accueil en chansons.
Sous la direction de Marie-Françoise Giraud, la chorale L’air de rien et l’ensemble vocal Renaissance ont interprété des chants patriotiques et chansons d’époque : La Marseillaise, La République nous appelle, Pour sauver la France (air Auprès de ma blonde), la Butte Rouge. Un hommage particulier a été rendu aux Innocents de Vingré (fusillés après tirage au sort), et aux soldats français et allemands qui avaient fêté la nuit de Noël ensemble. La suite du répertoire était plus léger, avec Le Pinard, Il fait bon chez vous maître Pierre, La Madelon,
De décembre 2013 à juin 2014, 55 habitants de Montbrison ont confié des documents de famille au Service des archives municipales : photos, cartes postales, citations militaires, livrets, cahiers de chants, lettres, médailles, plaques d’identification, objets d’artisanat de tranchée… L’ensemble concerne 79 poilus de Montbrison et des environs.
Le produit de cette riche collecte a fourni la base de l’exposition. Dans plus d’une dizaine de cas, il a été possible de réaliser un panneau complet sur un soldat, avec son portrait, sa situation familiale, son parcours militaire, des extraits de lettres…
Sous vitrine, les visiteurs découvrent les objets quotidiens du soldat : gobelets, pipes, tabatière, dessins, douilles d’obus ciselées. Certains objets sont chargés d’émotion : celui qui impressionne le plus est un livret troué par une balle.
Plusieurs écoles ont été associées à cette exposition : l’école de Moingt, le collège Mario Meunier, le lycée Saint-Paul Forez, le lycée de Beauregard.
Jusqu’au 16 novembre, l’exposition est en accès libre tous les jours de 15 à 18 h. Ouverture exceptionnelle : samedis 8 et 15 novembre : 10-12 h et 15-18 h. Dimanche 16 novembre : 14-17 h (fermée dimanche 9 novembre). Mardi 11 novembre : 10-15 h


Rens. et programme du Centenaire : Mairie de Montbrison, Tél. 0 4 77 96 18 18 ; www.ville-montbrison.fr.



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide